Manger du Beef Jerky à vélo : Quel bilan, quelle utilisation ?

Thémacycle : Produit énergétique

Rédigé par :

Publié le

Les Beef Jerky représentent un aliment atypique salé que nous avons trouvé efficace lors de nos sorties vélo. En effet, ils offrent un apport singulier en protéines et peuvent être pris en complément de produits plus classiques. Ces petits morceaux de bœuf séchés sortent de l'ordinaire : ils sont salés et faciles à manger. Pas de mastication infinie pour venir à bout d'un petit morceau de protéines !

La lassitude des gels trop sucrés, la difficulté à assimiler des barres énergétiques peu digestes ou encore l'envie d'aliments plus salés au cours d'efforts longs font que beaucoup d'entre nous cherchent une alternative aux modes classiques d'alimentation durant les entrainements. En notre possession pour cette sortie test, quatre sachets de 25 grammes de Beef Jerky : deux goût Classic et deux Chili Paprika.

Beef Jerky

A lire : Les produits énergétiques

Vos testeurs pour l'occasion ne sont pas de « purs » cyclistes. En revanche, nous avons une certaine habitude d'effectuer des sorties longues en montagne, que ce soit en courant, à skis ou en vélo. Ce test est fait dans le cadre de la préparation de notre projet Bike Andes Peaks qui consiste à traverser les Andes en tandem à partir de décembre prochain. Au cours de ce périple de 6000 kilomètres, dont les trois quarts à plus de 3500 mètres d'altitude, nous ferons une dizaine de stops pour entreprendre l'ascension à pied de sommets de plus de 6000 mètres. Nous avons choisi d'emmener des Beef Jerky dans nos sacoches !

A consulter : Le rôle du ravitaillement pendant la course

Alors rien de mieux que nos phases d'entrainement pour gouter le produit et effectuer quelques dégustations nous permettant une familiarisation avec le produit. La séance du jour est simple : du fait que nous habitons au milieu du col du Granier (Savoie) et que nous souhaitons avaler du dénivelé autour de la maison, on double l'ascension du Granier. Au final 40 kilomètres tout rond et 2000 mètres de dénivelé avec l'ascension de deux versants du col (pour les régionaux de l'étape : l'un par Chapareillan, l'autre par Apremont).

Beef Jerky

Nous avons décidé de consommer chacun 2 sachets, au bout des trois quarts de la séance (environ) sans faire de retour direct sur le produit l'un envers l'autre durant la séance. Une fois rentré et devant l'ordinateur, nous avons pu échanger. Voici les impressions.

Tout d'abord les Beef Jerky ont une consistance et un gout différents de ce qu'on a l'habitude de manger pendant l'effort et c'est selon nous plutôt agréable.

Un point important sur le vélo : la facilité d'ouverture des sachets ! Malgré leur étanchéité, il est ainsi relativement aisé de les ouvrir. La résistance (relative) de l'emballage est aussi un autre point fort si jamais on décide de ne pas consommer la totalité des Beef Jerky d'un coup. Ce sachet évitera notamment que les Beef Jerky ne se gorgent de sueur… il y a quand même une limite à la recherche de goût salé…

Le gout est salé, pas de trop, de sorte que le produit est facilement assimilable, assez neutre sur ce point. Cela inquiétait un peu Hans avant le test. Au final, vraiment pas de crainte à avoir à ce niveau là. Pas non plus « d'effet soif » engendré par le sel. Il est même plutôt intéressant d'apporter une diversité gustative salé lors des sorties. Cela tranche avec le sucré.

Un élément plus subjectif : le goût. Comme on le disait plus tôt, les Beef Jerky sont atypiques tant par leur forme que par la saveur qu'ils procurent en bouche. D'ailleurs, nous avons un point de vue opposé sur le tandem : pour l'un (Hans), c'est plutôt les Classic, alors que pour l'autre (Steven), c'est clairement les Chili Paprika.

A lire : Comprendre les étiquettes nutritionnelles des boissons énergétiques

Quand les consommer ? D'après nous, plutôt lors de la seconde partie de la séance, sur une séance relativement longue. En fonction des réserves caloriques du cycliste et du laps de temps qui s'est écoulé entre la dernière fois où on a mangé et le départ pour la sortie vélo, il est possible de  prendre un ou plusieurs paquets de Beef Jerky.

A quoi ça sert ? Nous recommandons les Beef Jerky lors de la réalisation d'efforts plutôt longs (60% de protéines par sachet) et/ou pour faciliter la récupération suite, précisément, à des séances intenses. En effet, si cela reste à confirmer, il semblerait que les effets sur la séance du lendemain soient positifs.

Produit énergétique : Où acheter ?

>> Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Quels régimes pour le cycliste !

Quels régimes pour le cycliste !

Vous avez décidé de faire un régime en continuant la pratique du vélo.

Pour vous aider à perdre vos kilos, notre équipe de diététiciens vous propose une sélection de conseils et de menus-minceurs pour maigrir de manière durable.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires

On a coutume de dire que tout ce dont l'homme a besoin se trouve dans la nature.

Un postulat qui se vérifie parfaitement lorsque l'on fait référence aux compléments alimentaires naturels.

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.