Powertap P1 : Enfin un capteur de puissance fiable dans les pédales !

L'avis de Top Vélo
4

Thémacycle : Capteur de puissance

Rédigé par :

Publié le

Facilité d'installation, appairage rapide, précision de la collecte des données, les pédales Powertap P1 réussissent là où la concurrence avait échouée. C'est à ce jour l'unique pédale avec capteur de puissance fiable.

Les systèmes de mesure de la puissance sont toujours un peu les mêmes, soit dans le pédalier, soit dans le moyeu. En 2010, Look et Polar débarquaient avec des pédales mesurant les efforts, faciles à installer d'un vélo à l'autre mais ça, c'était le concept de base. En 2012, Garmin avait lancé leur produit. Des produits tout deux en deçà des promesses escomptées. En 2015, Powertap, l'un des leaders mondiaux du capteur de puissance via notamment le moyeu Powertap G3 lance différents nouveaux produits dont la pédale Powertap P1.

A lire : 3 nouveaux capteurs de puissance chez Powertap

Présentation pédales Powertap P1

Au cœur de la boite noire estampillée on trouve bien sûr les pédales en alumium accompagnées d'une paire de cales (en fait, des cales de « format » Look) et 2 piles AAA (pour 60 heures d'autonomie officielles). L'avantage des piles 3A est qu'elles sont disponibles dans toutes les grandes surfaces. Vous pouvez également insérer des versions rechargeables. Très pratique !

Test pédales Powertap P1

Néanmoins, elles contribuent à l'augmentation du poids de la pédale et c'est ans doute un des axes d'amélioration car nous sommes à 210 grammes (pile comprise) contre 110 grammes pour une Speedplay d'entrée de gamme. Ce poids additionnel n'est pas vraiment un handicap car placé très bas sur le vélo. Notez qu'une paire de rondelles est livrée pour les utilisateurs de pédaliers en carbone.

A première vue, le volume des pédales est conséquent : une belle surface d'appui et un axe XXL contenant les jauges de contrainte. La face inférieure a pris du galbe par rapport aux pédales traditionnelles avec le compartiment de la pile et l'instrumentation.

On notera d'ailleurs une distance entre la surface de pédalage et l'axe de la pédale assez importante par comparaison avec des pédales type Look Keo Blade 2. Pour les puristes, cela peut jouer sur des sensations de pédalage moins fines.

Pour ma part, je ne pense pas avoir modifié mon pédalage, sauf peut être dans les virages. Il faudra faire attention à ne pas faire toucher les pédales sur une relance au risque d'endommager celles-ci. Côté tarif, on est très loin d'une paire de pédales classique, alors un peu de précaution s'impose malgré leur apparente solidité.

Dossier : Comment choisir des pédales automatiques de vélo ?

Powertap P1 : Comment ça marche ?

Contrairement aux modèles Garmin Vector ou Look Kéo Power, les P1 ne disposent pas de PODS Ant+ externes, sources de fragilité récurrentes. Toute la technologie est scellée à l'intérieur de l'axe. Au niveau de la communication, on différencie une pédale maitre et une pédale esclave. La gauche est la maitre. Elle récupère les données de la pédale droite et envoi le tout au compteur. Ce capteur de puissance est apte à communiquer avec un protocole Ant+ ou Smart Bluetooth. Il offre ainsi une compatibilité avec de multiples compteurs et smartphones du marché.

8 jauges de contraintes sont pourvues sur chaque pédales. Ils analysent l'effort de chaque jambe de manière indépendante. Ainsi vous pouvez observer la balance droite / gauche sur votre compteur ou lors de l'analyse a posteriori de la sortie. Au premier abord, on pourrait y voir un gadget mais lorsque vous revenez de blessures et qu'une de vos jambes est encore faible, vous pouvez observer rapidement vos progrès.

Test pédales Powertap P1

La mesure de la cadence de pédalage se fait directement au cœur de la pédale à l'aide de 20 petits aimants qui ont une polarité nord-sud aidant donc à définir le sens de pédalage. Un capteur utilise la position relative à tous ces aimants. Grâce à ce capteur la pédale sait situer l'endroit où celle-ci est dans le cycle de pédalage tous les 9 degrés.

A terme avec les mises à jour de Firmware, on pourra avoir les vecteurs de force (environ 40 vecteurs de force pour chaque pédalage) permettant une analyse des phases de poussé-tracté lors de la séquence de pédalage du cycliste.

Signification des clignotements LED

On remarque, en manipulant l'axe de la pédale, qu'une LED est présente sur la face interne, permettant de juger du fonctionnement du capteur (rouge ou vert) :

  • Clignotement simple en vert : pédales opérationnelles,
  • Clignotement double en vert : la pédale gauche ne trouve pas la pédale droite,
  • Clignotement long en vert : bonne réception des données,
  • Clignotement vert de 3'': calibrage réussi,
  • Clignotement simple en rouge : erreur de fonctionnement,
  • Clignotement double en rouge : réinitialisation en cours,
  • Clignotement long en rouge : problème dans la réception des données,
  • Clignotement rouge de 3'' : problème de calibrage,
  • LED rouge allumée pendant 10'' : erreur: retirer les piles et recommencer.

Montage pédales Powertap P1

Ma précédente expérience avec les pédales Garmin Vector 1 avait été un fiasco: pour obtenir une mesure précise de la puissance, celles-ci devaient être serrées à 35 Nm. Le problème est qu'en Europe, trouver une clé dynamomètrique pour pédale est proche de la quête du Graal. L'intérêt des paires interchangeables en un claquement de doigts entre 2 fidèles destriers devenait alors une galère !

L'avantage des P1 est son montage avec une simple clé héxagonale comme toutes les pédales modernes. Il n'y a pas de couple de serrage à respecter, juste ce qu'il faut pour éviter un desserrage accidentel ! Par la suite, lors du premier montage, vous pouvez insérer les piles AAA et vérifier le bon fonctionnement avec l'allumage de la LED sur la face interne de la pédale. L'appairage avec le compteur est très simple du moins avec les compteurs Garmin Edge 500 ou 510 utilisés pour le test. La connexion Bluetooth, nous y reviendrons, laisse par contre à désirer.

La fiabilité des Powertap P1

Nous avons mis en confrontation les pédales avec capteur de puissance Powertap P1 avec un pédalier SRM fraichement sorti d'usine durant différentes sorties et exercices sur home-trainer. L'intérêt de l'utilisation d'un capteur de puissance réside dans la mesure de l'effort fourni si tant est que les mesures soient fiables et reproductibles.

Dossier : Cyclisme : Abécédaire de la puissance à vélo

Pour la fiabilité : votre capteur doit mesurer 100 watts lorsque le travail de vos jambes est de 100 watts pour comparer les valeurs entre les sportifs mais aussi utiliser un test d'effort réalisé avec un autre capteur de puissance.

Pour la reproductibilité : si lors dans l'ascension de votre bosse favorite, à la vitesse de 20km/h en 39/20, à une cadence de 80rpm, votre capteur affiche 300watts; à chaque passage dans les mêmes conditions, on doit observer 300 watts sur le compteur.

Pour valider les mesures des  pédales Powertap, nous avons mis en place un protocole par palier (de 150 à 350 watts, par palier de 50 watts) et enregistré les données des 2 capteurs sur 2 compteurs. Les premières mesures montrent que les Powertap P1 sont parfaitement opérationnelles et présentent une différence faible allant de 1,7 à 2,3% avec son homologue allemand SRM. De la même manière, la mesure de cadence est très proche jusqu'à des rotations supérieures à 190 rpm.

Voici 2 rapides exemples obtenus lors du protocole de test :

Test pédales Powertap P1

Test pédales Powertap P1

Il s'agit donc d'un outil fiable vous permettant d'utiliser des valeurs sur une longue période sans dérive.

Dossier : La puissance a vélo, elle n'est pas ce que vous croyez !

Mettre à jour les Powertap P1

Powertap a développé une application mais uniquement sous iOS. Le smartphone devient un compteur mais aussi l'interface de mise à jour. Malheureusement, hormis la télécharger et lancer une recherche Bluetooth avec divers Iphones et Ipads, je n'ai pas pu avancer dans cette évaluation car je n'ai jamais pu capter les pédales.

Entretien et calibrage

Le recalibrage est recommandé tous les 2 ans par le distributeur Français Matsport (selon kilomètres parcourus). Cette manipulation s'effectue via une machine qui coute environ 100 000 dollars, le processus dure trente minutes. A terme un Powertap Service Center spécifique sera créé en Europe. Nous ne disposons pas d'informations sur le cout précis d'un calibrage. A l'heure actuelle, sur un G3 le coût est de moins de 100 euros.

L'Expert vélo vous parle des capteurs de puissance Powertap

Tarif et intérêt

Comptez 1299 euros pour acquérir un capteur de puissance Powertap P1. Le coût reste élevé. Il faut néanmoins prendre en compte que la réelle valeur ajoutée par des pédales avec capteur de puissance est désormais effective. Vous pouvez monter celles-ci très rapidement sur n'importe quel vélo, ce qui est un plus énorme par rapport aux moyeux ou pédaliers avec capteurs de puissance.

Note : Nous vous présenterons le protocole de comparaison entre capteurs de puissance dans un prochain article. Les tests ont été effectués entre les 25 octobre et le 16 novembre 2015 sur un Kuota Kult équipé d'un pédalier Rotor 3D en 50-36 avec capteur SRM, chaine Ultegra.

Facilité et rapidité d'installation, appairage rapide, fiabilité de collecte des données, précision, les Pédales Powertap P1 sont une belle porte d'entrée dans le monde des watts. A ce jour les seules pédales fiables avec capteur de puissance disponibles sur le marché ! Le seul bémol provient d'un poids élevé et d'une forme généreuse qui les rendent fragiles en cas de touchette avec le bitume en virage.

Découvrir PowerTap France

>> Toutes les informations sur PowerTap France

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.