Test Look 796 Monoblade : Innovation, integration et aérodynamisme !

L'avis de Top Vélo
4.5

Thémacycle : Triathlon

Rédigé par :

Publié le

Le Look 796 Monoblade est une vraie révélation tant sur le comportement que l'innovation. Formes conventionnelles, optimisation de l'intégration des composants mécaniques ou électroniques, design ravissant, l'Aerobar et la tige de selle permettent de transformer le vélo en mode UCI ou triathlon.

La marque Look a toujours proposé des vélos de contre-la-montre de qualité. Pourtant ces dernières années, nous restions sur notre faim quand les marques concurrentes lançaient des montures de moins en moins conventionnelles, spécifiques au triathlon, acceptant de s'affranchir des règles UCI.

Si la pratique du triple effort permet d'avoir des vélos avec des formes libres, l'Union Cycliste Internationale impose des ratios à ne pas franchir et bride ainsi l'innovation des ingénieurs. Pourtant Look a réussi, me semble-t-il, le pari de mêler contre-la-montre pur et dur avec les contraintes de confort du triathlon.

Dossier : Quel type de vélo pour un triathlon ?

Le Look 796 Monblade en détail

Pour une bonne compréhension des termes utilisés, vous pouvez vous reporter à notre dossier : Les composants d'un vélo de route

Nous prenons position d'une superbe bête de 8,35kg avec le coloris «Proteam » et ses roues carbone Mavic CXR80. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la construction est sobre : De prime abord on serait presque déçu. Pourtant, on y regardant bien, l'intégration des différents éléments du vélo est presque parfaite. C'est même bourré d'innovations ! L'Aérobar, les passages de gaines et câbles, le pédalier, les freins, rien ne vient gêner le passage dans l'air d'un vélo réputé pour être le plus fin du marché.

A lire : Comment choisir des roues de vélo pour la vitesse !
A lire : Roues de vélo carbone : les profils de jante

Revenons un peu sur le matériel proposé sur ce Look 796

Au niveau matériaux, Les feuilles de carbone sont de type 1,5K, ultra light. Toutes les sections de tubes adoptent le profil NACA, optimisé pour un gain aérodynamique. Il s'agit bien entendu d'un cadre en carbone haut module monobloc : tube supérieur droit, bases tendues jusqu'à un boitier de pédalier body-buildé, pas de doutes sur l'usage du vélo. Le slignes du tube supérieur sont splendides en continuité avec la potence Look Aero Flat et le cintre Aerobar.

L'Aéro Flat Stem a été conçue pour être dans l'alignement parfait du tube horizontal. Elle se compose de 2 parties :

  • Une partie basse, qui englobe la moitié du pivot,
  • Une partie haute qui vient prendre le cintre en sandwich.

L'utilisateur dispose de deux choix de potence : 85 et 110 mm.

Test Look 796 Monoblade

Le cintre Look Aérobar est un modèle de simplicité et peut être inversée selon la propension du cycliste à rouler avec une position plongeante. Les prolongateurs cintrés peuvent être connectés sous ou sur l'Aérobar dans la même optique.

Un jeu d'entretoise (8cm maximum) permet d'optimiser la hauteur des repose-coudes afin de pouvoir piloter efficacement son vélo en position aéro. La base du cintre est réversible et permet de proposer 2 hauteurs variables de 50 mm. Les appuis coudes et les prolongateurs sont aussi réglables en hauteur, de 0 à 140 mm tous les 5 mm à l'aide d'une rehausse en carbone appelée "bridge'', disponible pour les positions orientées triathlon.

Dossier : Utiliser un guidon triathlon

Test Look 796 Monoblade

La fourche droite Monoblade intègre merveilleusement les freins avants Aerobrake 2. La fourche Monoblade possède un pivot traversant ultra fin, avec un diamètre de 19 mm pour une douille de direction de seulement 25mm de large, 3/4'' haut inox à cartouche  1''1/8 bas. Cela à permis aux ingénieurs de conservant l'attaque aérodynamique du cadre.

Le système de tube de selle est un compromis entre un poteau traditionnel et une tige intégrée, Look Aeropost. A l'achat du vélo, on fait l'acquisition de la tige de selle adéquate et on ajuste la hauteur définitive avec des entretoises de 1mm. Il est ainsi facile démonter son vélo pour un transport en voiture. Dans l'hypothèse d'une revente à un cycliste possédant une hauteur d'entre-jambe différente, l'adaptation est rapide. A noter que la tête de tige est flippable afin de pouvoir modifier à volonté l'avancée de selle (celle-ci étant limitée en UCI).

Test Look 796 Monoblade

Au final, on reste dans du "déjà vu" comparé au nouveau Cervélo P5X ou au Diamond à la mode soft-ride. Mais du "déjà vu de grande qualité".

Qualité d'autant plus marquée lorsqu'on regarde la potence Aero Flat Stem et le cintre Aero Flat Bar : Aucun câble, aucune gaine, tout est caché/intégré/routé au cœur du cadre/jeu de direction, toujours dans un souci d'aérodynamisme (Pour la version Shimano Di2). Notre vélo d'essai équipé du groupe électronique Shimano Dura-Ace Di2 possédait même un boitier de gestion de batterie et d'indexation intégré au vélo. La batterie Shimano se situe dans la tige de selle.

Transmission et freins

Le groupe électronique Shimano Dura-ace Di2 de notre vélo est toujours au niveau. Shifters sur les cocottes et rappel pour le dérailleur arrière sur les prolongateurs permettent de jouer rapidement sur les 11 vitesses disponibles.

Dossier : Shimano Di2 : Zoom sur la transmission électrique

Le pédalier Look Zed 3 BB 65 en 52x39, que je trouve magnifique dans sa construction, est un modèle d'aérodynamisme. Là n'est pas l'essentiel. En termes d'innovation, on notera la possibilité de monter des plateaux avec des entraxes de 110 ou 130 mm selon le programme de la course. L'autre innovation est de proposer 3 longueurs de manivelles, elle-même modifiable en 3 « sous » longueurs. On évolue entre 155 et 160mm, 162,5 et 167,5mm et 170 et 175mm. Certains triathlètes sont des aficionados des manivelles courtes afin de se préserver pour la course à pied à venir.

Test Look 796 Monoblade

Les freins : Un vaste sujet sur les vélos de contre-la-montre. Les freins sont souvent de simples ralentisseurs et non de vrais organes de sécurité. Sur le Look, pas de stress, vous disposez de freins puissants probablement bien aidés par les patins de freins et la qualité des jantes CXR80 Mavic.

A l'avant, comme évoqués plus haut, ils sont intégrés à la fourche (Look AeroBrakes 2 intégrés). J'ai de surcroit apprécié la facilité de réglage des étriers à l'avant. A l'arrière Look a fait le choix de les monter sous les bases via une fixation directMount. Ils freinent fort. Seul bémol, un entretien rendu plus difficile d'accès, vers un endroit qui stocke les saletés par mauvais temps.

Sur l'assise du triathlète, la selle Fizik Tritone Maganèse est de belle facture et permet de rouler en bec de selle sans compression excessive ou blessure à l'entre-jambe.

Test Look 796 Monoblade

Comment se comporte le Look 796 ?

Je roule depuis des années avec un vélo de contre-la-montre : Cannondale, Trek, Canyon Speedmax CF 9.0 ont été des montures testées et re-testées. Mais pour la première fois, je roule sur la marque Française de Nevers. Malgré quelques chronos cyclistes, je suis une adepte du triathlon longue distance grâce à mon gabarit léger. Les demi-ironman sur des terrains roulants sont mon terrain de jeu mais les cols alpins sont plutôt mon quotidien à l'entraînement.

Lorsque j'enfourche le Look 796, je redoute la raideur et l'inconfort des vélos de chrono. Lorsqu'une marque crée un vélo de vitesse, il est normal de tendre vers la raideur pour transmettre toute l'énergie des jambes dans le bitume. Pourtant, j'apprécie le rendement du vélo sur les chaussées dégradées de Haute Savoie. Ma position aéro n'est pas adaptée lors des premiers kilomètres. Un passage à la case « atelier » pour enlever des entretoises sur les repose-coudes et je peux saisir efficacement les prolongateurs.

Ça monte avec le même confort que mon Cannondale Slice habituel, ça roule aussi fort que sur le Speedmax de Canyon, ça descend comme avec un vélo traditionnel. J'aime beaucoup !

Préparant une course longue, j'en profite pour réaliser certaines sorties longues avec le Look 796 et j'apprécie réellement le confort. La selle Tritone permet de maintenir une position efficace longtemps sans mouvement parasite pour se caler. Le wheel-set de Mavic est très bon.

Test Look 796 Monoblade

J'ai effectué la majorité de mes sorties avec les roues de 80mm mais je dois avouer que mon gabarit « poids plume » m'a amené à changer régulièrement de roue avant afin de garder le contrôle avec le vent parfois traversier. C'est ainsi que j'ai découvert la facilité de réglage des étriers de freins Aerobrake 2 : avec une simple clé 6 pans, il ne m'a fallu que 30'' pour adapter l'écartement des patins de frein ! Record absolu !

Voir l'essai du Look 796 en vidéo

Le Look 796 est une vraie révélation. Si ses formes sont conventionnelles, l'optimisation de l'intégration des différents composants en fait un must du genre. Le vélo est conçu en vertu des règles UCI mais son comportement ravira les triathlètes quelle que soit la distance de course.

Découvrir Look Cycle : Cadres carbone et pédales automatiques

>> Toutes les informations sur Look Cycle : Cadres carbone et pédales automatiques

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.