Giant Propel Disc 2018 : Résolument différent, véritablement plaisant !

L'avis de Top Vélo
5

Thémacycle : Vélo et cadre

Rédigé par :

Publié le , Mis à jour le

Adaptation du cadre pour le freinage à disque, intégration des gaines, allègement du cadre, aérodynamisme revu, le Nouveau Giant Propel Disque 2018 est résolument différent pour des sensations de pilotage véritablement plaisantes pour le coursier !

C’est dans la Nièvre que le géant Taiwanais a fait le choix de nous présenter son nouveau modèle aéro qui sera disponible au catalogue Giant pour la saison 2018. Car en effet, l’ancienne mouture du Propel était novatrice en 2014, mais la concurrence avait dépassé celui-ci avec des vélos comme le Specialized Venge, le Trek Madone ou le Canyon Aeroad. Il était donc temps de revoir sa copie et d’intégrer le système de freinage moderne à disques. Déjà aperçu cet été 2017 aux mains du maillot vert du Tour de France Mickael Matthews, la nouvelle plateforme du Propel voit bon nombre de changements.

Pour rappel, la gamme de vélos de route chez Giant se constitue ainsi :

Dossier : Les différents types de vélo route

Voir la vidéo du Giant Propel Disc 2018

Des sections de tubes différentes : AeroSystem Shapping !

Au niveau design et vu de loin, l’aspect esthétique ne subit pas beaucoup de modifications. On retrouve ce fameux parallélogramme entre le tube de selle et la fourche qui définit la ligne globale du cadre Propel. Mais si on s’attarde de plus près, il y a désormais un renfort entre le tube supérieur et le tube de selle.

Pour une bonne compréhension des termes utilisés, vous pouvez vous reporter à notre dossier : Les composants d'un vélo de route

De plus près encore, ce sont les formes des tubes qui ont été revues. Le fameux AeroSystem Shapping. Parler d’aérodynamisme est une notion vaste. Vent de face, vent de côté, turbulence, perturbations aérodynamique, Vortex, … Les contraintes sont variées.

Ici Giant a revu la forme de ses tubes afin d’impacter sur une meilleure performance pour la pénétration dans l’air frontale et de côté. Cette forme de tube se retrouve sur différents endroits du vélo. Fourche, douille de direction, tube inférieur, tube de selle, tige de selle et haubans. Cette forme de tube possède un design plus effilé !

Le poids du cadre a été allégé, ainsi qu’une meilleure rigidité donnée au cadre. Côté données voici les informations fournies : Propel Disc Advanced SL 0 2018 : 982 grammes alors qu’un Specialized Venge Vias Disc 1157 grammes. L'ancienne version du cadre Giant Propel pesait 950 grammes. Le vélo testé pèse 7,3 kg sans pédales à notre peson.

S’il faut faire un compliment c’est le bon gout du choix de peinture pour notre version haut de gamme. Ce mélange noir et bleu plait à coup sur ! Le choix est un peu plus complexe sur les autres versions, on retrouve du vert, ou des couleurs orange flashis qui passeront plus difficilement les années. La version Giant Propel Advanced SL Disc voit une tige de selle intégrée alors que les modèles Advanced Pro et Advanced sont pourvu d'un tige de selle aéro réglable.

Giant Propel Disc 2018

Intégration des gaines à la potence et au cintre !

C’est bel et bien l’une des grandes nouveautés sur ce Propel. Au niveau de l’intégration des gaines, Giant avait placé celles-ci derrière la potence en plongeant dans le cadre sur l’ancienne version. Et bien l’évolution de cette intégration est que les gaines sont désormais intégrées à la potence et au cintre. Intégrées, pas entièrement. Si elles sont intégrées au cintre, en revanche elles cheminent le long de la potence.

Giant Propel Disc 2018

Un cache vient ensuite masquer le tout.

Giant Propel Disc 2018

Elles routent ensuite dans le tube supérieur et la fourche. On retrouve ici trois systèmes qui composent cette intégration.

Un cache supérieur sur la potence avec des ailettes s’ouvrant, fixées sur le cache et des spacers caoutchouc souples sur la tête de fourche permettant de se déformer lorsque le guidon tourne.

Giant Propel Disc 2018

Ce sont les cintre et potence aéro intégrée SLR/SL. S’il faut donner des exemples/comparer avec des vélos existants, nous sommes proche d’une logique ICS de BMC, et celle du Trek Madone avec ses ailettes.

On notera que la version Frein hydraulique/ transmission électronique est entièrement cachée alors que la version Frein hydraulique/ transmission mécanique voit une gaine qui sort du cintre et entre ensuite dans la potence pour éviter des angles trop saillants afin de ne pas réduire la fluidité du passage du câble.

Giant Propel Disc 2018

Giant annonce ici un entretien ou échange facile. Nul doute qu’il faudra former les techniciens. Mais lorsqu’on regarde le système, il n’y a rien de compliqué. A noter toutefois, que si sur le plan esthétique cette intégration est réussie donnant au vélo des lignes toujours aérées, il reste à voir comment ce système de caoutchouc va veillir dans le temps. En effet, sur mon vélo d’essai les spacers caoutchouc avaient tendance à se bloquer lorsque la fourche est tournée à son maximum (Pliage de guidon pour mettre le vélo dans la voiture par exemple).

Giant Propel Disc 2018

Sur le plan de l’aérodynamisme, Giant à fait le choix de placer un cintre en forme d’aile d’avion, conçu pour optimiser la prise au vent en frontal. On notera également qu’au niveau de l’assise du cycliste tout comme l’ensemble des périphériques, on retrouve des périphériques entièrement conçus par le constructeur Taiwanais.

Un Giant Propel à disques !

Lors de la refonte de son vélo aéro, Giant a bien évidemment intégré le freinage moderne avec freins à disques hydraulique. Il a donc fallu rendre cet ensemble performant au niveau aérodynamique. Ici c’est un standard classique utilisé avec des axes traversant pour fixer les roues en 12x100 à l’avant et 12x142mm à l’arrière. Giant fait le choix d’opter pour des disques de 140mm pour le vélo. C’est le standard imposé par Shimano, le Flat Mount qui fixe les étriers. De ce fait la forme des tubes a été complètement revu au niveau de la fourche et des bases afin de supporter les fortes sollicitations du freinage à disques. Bases et fourches sont asymétriques et la gaine hydraulique route à l’intérieur de la jambe de fourche.

Giant Propel Disc 2018

Pour tester du freinage à disques je vous invite à rouler à plus de 50km/h sur le circuit de Nevers Magny-Cours. Retarder ses freinages, avoir une fluidité et progressivité sur le dosage de la puissance du freinage pour ne pas glisser dans les virages gorgés de gomme, … Un vrai bonheur ! De même, la Nièvre regorge de petites descentes très rapide au-delà de 5%, avec des revêtements plus ou moins bons. Fortement appréciable à haute vitesse !

C’est le groupe Shimano Dura-Ace que j’avais sur ma version d’essai. Une fois encore les fluidités et précision de transmission sont au rendez-vous. Ergonomie, miniaturisation des poignées, rien à redire, parfait. Mais comme longuement évoqué à chaque essai cette année des caoutchoucs de levier trop tendres et des étriers qui peinent à revenir sur les 20 à 30 mètres après de puissants freinage.

A lire : Shimano Di2 : Zoom sur la transmission électrique

Les disques moins aéro ou pas ?

Giant a passé trois années à développer la version disque du Propel, en combinant l’expertise d’une soufflerie Française chez Aero Concept Engineering et l’expérience du constructeur Taiwanais dans le domaine de la fabrication du carbone. Au cœur de cette structure à Nevers Magny-Cours, ACE a conçu un mannequin cycliste posé sur le Propel Disc permettant de reproduire les perturbations aérodynamiques réelles dans un tunnel spécifique. Cela permet d’obtenir des informations précises sur l’impact de la forme des tubes quant à la résistance à l’air. De face ou de côté !

Giant Propel Disc 2018

Bien évidemment, la question qui brule les lèvres est : Les modèles de vélo de route à disques comparés à leur homologue patins sont-ils moins aérodynamiques ?

Giant Propel Disc 2018

ACE ne nous a pas donné les chiffres effectués sur les vélos de la concurrence testés possédant les deux versions disques et patins comme les Canyon Aeroad ou Specialized Venge ViAS.

Pour revenir au Propel, celui-ci n’existe pour l’instant qu’une version disque. Donc comparatif impossible. Les informations mesurables données sont les suivantes : Le Propel 2014 nécessite 217 watts avec le mannequin de pédalage, le nouveau Propel Disc 2018 nécessite 207 watts. Soit 10 Watts de gain.

Notez que ces données sont effectives pour calculer pour la puissance requise afin de déplacer le vélo avec son cycliste à 40 km/h, sur un angle de prise au vent de 0 à 30 degrés.

Et sur la route, et sur circuit ?

J’avais déjà évolué avec l’ancienne plateforme de Propel qui s’avérait exigeante. En effet, il fallait s’employer pour maintenir le cadre à haute vitesse et après deux heures passées sur le vélo l’aspect confort n’était pas vraiment au rendez-vous car sollicitant.

Giant Propel Disc 2018

Avec cette nouvelle version de cadre, c’est la nervosité qui est au rendez-vous. Vivacité, incisivité incitent à en remettre. Que ce soit sur des longues relances sur le circuit de Magny-Cours (profils plats) ou bien sur les nombreuses routes vallonnées. C’est un vélo avec lequel on joue rapidement ! Ayez à l’esprit que l’on parle ici d’un vélo de course, donc tout rapports gardés bien évidemment ! Sur la haute vitesse on a un vélo très stable, cela permet de rouler au train, c’est fluide ! La rigidité globale a été revue, et cela se ressent lorsqu’on joue un petit peu avec les copains, du cintre jusqu'au boitier de pédalier le cadre ne se défausse pas !

L’autre avantage est le bon équilibre entre le triangle arrière et avant. Cela permet, avec une fourche précise de placer le vélo au millimètre et prendre ainsi les courbes à très haute vitesse. Combiné au freinage à disque, c’est le plaisir de piloter ! Le vélo se pilote très facilement avec le buste et les hanches et se rattrape aisément en cas de mauvais placement. Le freinage à disques permet d’aller ralentir une courbe engagée trop vite avec une légère action du doigt sans risque de blocage !

Giant Propel Disc 2018

Le cadre est léger ! Cela se ressent donc au pilotage et sur de fort freinage il faudra bien garder du poids sur l’arrière de manière à maintenir la roue arrière en contact appuyé sur le sol pour ne pas bloquer la roue arrière. Mais c’est tout l’intérêt ici du disque qui offre cette modulation au toucher très fin !

Des roues aérodynamiques pour la haute vitesse

Le vélo est équipé d’une paire de roues Giant SLR 0 en caractéristiques 65/42mm. C'est le constructeur DTSwiss qui sous-traite la fabrication des moyeux et que le moyeu arrière intègre la technologie Dynamics Balanced Lacing permet d’éviter le point mort à la reprise de pédalage. Pour avoir roulé ce vélo sur deux types de profils différents, circuit et routes vallonnées, je dirais que le choix du profil utilisé à l’arrière est très important sur le comportement global. Rien de neuf bien évidemment, car le profil 65mm colle parfaitement à la haute vitesse sur circuit, avec une allure de croisière à haute vitesse, c’est plus rigide, le Vortex est amélioré, l’inertie de la jante aide à rouler vite. Sur des profils vallonnés, le choix d’un profil 42mm avant et arrière aide à mieux optimiser la vivacité du cadre. Un très bon point à ces jantes Giant qui n’ont rien à envier à bon nombre de grandes marques !

A lire : Quelles roues vélo à disques choisir pour la route ?

Giant Propel Disc 2018

Depuis un an désormais le constructeur Taiwanais a fait le choix de s’orienter sur une offre de jantes pour pneus tubeless. C’est le fameux système de jante carbone avec pneus tubeless Gavia. Les pneus sont de 25mm de section. Cette solution possède de nombreux avantages pour le cycliste. Sur le comportement du vélo au niveau pilotage, confort, mais également sur la longévité des pneus, ses capacités à mieux se comporter sur différentes contraintes. Giant a également allégé ses pneus, mais le développement s’est également effectué sur la possibilité à abaisser la pression présente dans le pneu. Cela permet donc un effet direct sur la filtration des vibrations et donc du confort du cycliste. Sur mauvais asphalte, il est agréable de pouvoir abaisser un peu cette pression, cela permet une meilleure adhérence à ce vélo rigide et ses roues hautes.

La bonne nouvelle c’est le développement d’outils spécifiques pour le cycliste afin de faciliter les phases qui rebutaient jusqu’ici son montage.

  • Des kits de dépannage
  • Seringue pour injecter le préventif

A ce jour nous ne possédons pas encore les tarifs 2018. Ceux-ci seront très prochainement mis à jour sur cette page !

Avec le Giant Propel Disc 2018, le constructeur Taiwanais remet son modèle de vélo aérodynamique dans la course avec un freinage moderne et une conception de cadre performante. Pur vélo de coursier pour étapes vallonnées et haute vitesse, c’est un véritable plaisir à rouler vite. Le géant mondial Giant qui avait déjà le meilleur catalogue de vélo en 2017 pourrait bien tenir son rang en 2018 tant l’offre est fournie. Il ne reste qu’a voir les tarifs !

Vélo et cadre : Où acheter ?

>> Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Découvrir Giant : Constructeur Taiwanais de vélos

>> Toutes les informations sur Giant : Constructeur Taiwanais de vélos

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.