Test Garmin Edge 1030 : GPS vélo le plus technologique du marché !

L'avis de Top Vélo
5

Thémacycle : GPS vélo

Rédigé par :

Publié le , Mis à jour le

Nouveau produit compteur vélo GPS le Garmin Edge 1030 vient remplacer le Edge 1000. Le constructeur Américain a réussi à muscler un produit déjà au top technologiquement !

Après une première apparition lors du Tour de France 2016, les Espagnols d’Orbéa nous présentent cette année le nouveau modèle, l’Orbéa Orca M11i LTD mis au point en collaboration avec les coureurs professionnels de l’équipe COFIDIS. L’Orca est le modèle polyvalent du constructeur.

Caractéristiques Orbéa Orca M11i LTD

  • Cadre monocoque et d’une fourche carbone OMR
  • Groupe SRAM Red eTAP
  • Périphériques carbone FSA
  • Selle Italia SLR Kit Carbonio
  • Roues carbone Fulcrum Racing Quattro Carbon chaussées de pneus Vittoria Corsa en 23mm.

Design, conception et homogénéité de l'équipement !

Pour une bonne compréhension des termes utilisés, vous pouvez vous reporter à notre dossier : Les composants d'un vélo de route.

La construction de ce cadre monocoque OMR fait appel à un mélange de fibres T700, T800 et M40J. Cette conception moderne haut de gamme permet de réduire le poids sans diminuer la rigidité. Le cadre seul passe de 787 grammes pour l’Orca de 2015 à 727 grammes pour la nouvelle évolution avec un freinage à étriers de freins classique, il se décline aussi en version freins à disques.

L’Orca M11i LTD offre le meilleur compromis possible entre profil, poids, rigidité et confort, qualités nécessaires dans les pelotons professionnels. Orbéa a retravaillé les formes de la douille plus fine et de la fourche très effilée et cintrée et avec l’intégration des câbles et la transmission Sram Red eTap sans fil l’aérodynamisme est à la hauteur des plus exigeants.

La douille de direction conique en 1’1/8-1‘½, le boîtier de pédalier BB386, le tube diagonal et les bases arrières sont dimensionnés pour supporter les contraintes et transmettre un maximum de puissance sur la roue arrière. Les bases de 408mm sont dans la moyenne des cadres actuels et les haubans très fins apportent un peu de souplesse et de confort sans nuire à la rigidité.

On remarque aussi le serrage de la tige de selle avec tampon intérieur intégré au niveau du tube horizontal, pratique et discret. Le couple de serrage de 8Nm est bien indiqué. Une clé dynamométrique est nécessaire pour le montage des pièces carbones.

Test Orbea Orca

Comme à l’habitude chez Orbea, les périphériques sont de belle facture, tige de selle carbone Fsa K-Force avec chariot réglable par deux vis, potence Fsa OS99 et cintre compact. Une selle Italia SLR Kit Carbonio avec un tempérament sportif assure l’assise. Les roues Fulcrum Racing Quattro avec jantes carbone sont très polyvalentes, elles soulignent le caractère compétiteur de ce vélo. Un montage très homogène sans point faible.

Le modèle qui va nous servir pour le test est Noir-Bleu (satin brillant) plutôt sobre mais un configurateur permettra à chacun de personnaliser la finition avec un choix de plusieurs coloris. Seuls le tube diagonal et les bases sont de bonnes sections et le tube supérieur à une forme aplatie. Le sloping est léger. Avec une conception des tubes très étudiée et éloignée de la mode des cadres « aéro » surdimensionnés l’allure générale de l’Orca est fluide, sobre et sportive.

Le souci du détail a amené Orbéa à installer une patte anti-déraillement au-dessus de la boite de pédalier et offre un dégagement suffisant au niveau des étriers de freins pour permettre le montage de pneumatiques de fortes sections, jusqu’à 28mm.

La prise en main est facilité par l’extrême légèreté du vélo, il faut juste que je m’adapte au fonctionnement de la transmission  Sram Red eTap. Le système très intuitif s’acquière rapidement, une pression à droite pour descendre les dents, une à gauche pour les monter et les deux simultanément pour changer les plateaux à l’avant. Le passage est franc et précis.

Chaque dérailleur possède sa batterie avec une autonomie d’environ 60 heures que l’on peut intervertir en cas d’oubli de recharge pour pouvoir disposer de changements de braquets sur la cassette, le dérailleur avant étant moins sollicité. Ça peut servir…

Avec le choix des dimensions des périphériques, l’ergonomie des poignées Sram Red et le cintre de forme compact je trouve vite ma position, idem pour la selle Italia SLR que je connais bien.

A lire : Comment choisir sa selle de vélo de route ?

Comportement routier

Dès les premiers coups de pédales le poids plume de la machine incite à accélérer, la motricité est excellente la partie basse du cadre résiste bien aux contraintes latérales, pas de dérive c’est l’ensemble du vélo qui suit le mouvement. Cette rigidité latérale est prévue pour supporter les puissances développées par les professionnels, ce n’est pas moi qui aurai le dernier mot…

Les roues carbone Fulcrum ne sont pas en reste et une fois lancé à pleine vitesse je profite d’une petite inertie. Côté braquets, rien à redire plateaux 53/39 et cassette en 11/28 comme les pros devraient me permettre d’aller me frotter à tous les reliefs.

A lire : Le système de transmission du vélo

Sur les portions roulantes avalées en force sur un gros développement j’apprécie la stabilité, très peu de prise au vent. Le triangle arrière filtre bien les petits chocs des mauvaises chaussées à condition de les aborder avec une certaine vitesse, on ne peut pas à proprement parler de confort mais le comportement du cadre n’est pas trop affecté s’il est malmené, ça permet de garder le rythme.

Quand la route s‘élève la transition est efficace si on a gardé un peu de puissance en réserve. La relance en danseuse fait passer toute la force sur la roue arrière mais lorsque je me rassois, petit coup sur la poignée gauche et j’enlève une dent pour durer dans l’effort. Il faut être entrainé et puissant pour tirer le meilleur de l’Orca, mais sa légèreté compense largement son exigence.

Le Sram Red eTAP fonctionne à merveille, changement de plateaux dans la pente sans aucun souci. Dans la descente je profite du freinage puissant et progressif du traitement 3D de la jante Fulcrum. Son profil de 40mm la rend maniable et résistante.

Dossier : Quelles roues choisir pour votre vélo ?

En confiance j’enchaine les virages à grande vitesse. Le vélo est précis et je le place parfaitement en prenant de l’angle facilement. Les pneus Vittoria Corsa Graphène sont rassurants dans les courbes, le grip sur routes humides est performant et la résistance à l’usure et à la crevaison vérifiée pendant ce test longue durée même si je remarque quelques silex restés plantés dans la gomme que je devrai enlever entre deux sorties.

Dossier : Technique : La descente d'un col à vélo

Pas de crevaison à déplorer. Pour rester dynamiques, ils nécessitent néanmoins une pression de gonflage suffisante, à chacun de trouver le meilleur compromis entre sécurité et rendement.

A lire : Quelle pression dans les pneus de vélo ?

Le comportement général est sain et agréable, mais ces qualités s’apprécient surtout quand je cherche à en tirer le meilleur. C’est lorsque je peux solliciter l’explosivité que la réactivité du cadre est immédiate et efficace. L’Orca ne vous pardonnera pas la défaillance, il faudra revoir les développements à la baisse pour ne pas subir la pente. Le cadre est beaucoup moins vivant lorsque je suis en perte de régime, mais quand je trouve le braquet idéal, je peux soutenir mon effort et le vélo file droit sans broncher. Les relances en danseuse sont nerveuses et efficaces, le poids total du vélo favorise la maniabilité et la réactivité.

L’Orbéa Orca M11i LTD : un vélo haut de gamme conçu pour les exigences des coureurs professionnels qui pourra convenir aux coureurs amateurs et aux cyclosportifs très entrainés qui aiment rouler en puissance et qui recherchent avant tout la performance. Il vous en coûtera tout de même 8000 euros pour disposer d’un équipement homogène que les plus perfectionnistes pourront faire évoluer avec un choix de roues plus typées et plus légères.

GPS vélo : Où acheter ?

>> Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Découvrir Garmin : Montres, Compteurs et GPS vélo

>> Toutes les informations sur Garmin : Montres, Compteurs et GPS vélo

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?