BOA été 2017

Essai nouveau Lapierre Pulsium : Dynamisme, confort et esthétisme !

L'avis de Top Vélo
4.5

Thémacycle : Vélo et cadre

Rédigé par :

Publié le , Mis à jour le

Réactivité, maniabilité, stabilité sont les nouveaux atouts de ce vélo orienté confort, le nouveau Lapierre Pulsium ! De surcroit les lignes du cadre sont aguichantes. Les ingénieurs replacent ainsi ce vélo par rapport à la concurrence dans le domaine longue distance.

Lapierre avait déjà dévoilé ce nouveau Pulsium version 2018 sur le Paris-Roubaix aux mains d’Arnaud Demare qui avait d’ailleurs remporté le sprint du peloton. La première version du Pulsium est apparue en 2015 est clairement orientée confort/endurance. Axé pour les courses éprouvantes comme le Paris-Roubaix, cette plateforme de cadre offrait du confort mais manquait néanmoins d’une certaine vivacité ! Avec cette nouvelle version, Lapierre fait le choix de dynamiser le cadre, et la mission est réussie !

Dossier : Les différents types de vélo route

Le constructeur Français Lapierre « découpe » son cadre en deux parties :

  1. Une partie haute dédiée et optimisée pour le confort du cycliste (SAT)
  2. Une partie basse dédiée et optimisée pour le transfert de puissance du cycliste (Powerbox)

Ces deux parties présentes sur le cadre se distinguent par la mise en avant de deux technologies. Pour une bonne compréhension des termes utilisés, vous pouvez vous reporter à notre dossier : Les composants d'un vélo de route.

Voir l'essai vidéo du Lapierre Pulsium

Shock Absorption Technology (SAT) revue ?

Le Pulsium MY18 conserve sa technologie brevetée SAT : Une bague élastomère absorbante qui en se comprimant permet une flexibilité entre le tube de selle et le tube supérieur. Les ingénieurs Lapierre ont travaillé à la modification de cette technologie grâce à un nouveau design de l’élastomère. A présent basé sur un élément unique (contre trois auparavant). Cela permet de gagner en rendement, notez que cette bague peut se changer. En revanche pas de différentes duretés disponibles pour le moment.

Lapierre Pulsium 2018

PowerBox : Le transfert de puissance chez Lapierre

Sur la nouvelle version du Pulsium, la rigidité latérale a été renforcée grâce à une disposition optimale des différentes couches de carbone et des tubes surdimensionnés au niveau de la douille de direction et du boitier de pédalier qui ont permis d’améliorer la performance dynamique du cadre.

Sur le papier Lapierre annonce les chiffres suivants :

  • +40% Rigidité du boitier de pédalier
  • +20% Rigidité de la douille de direction
  • +25% Rigidité des bases

Lapierre Pulsium 2018

Trap door technology

Le Pulsium est doté de la technologie TDT (Trap Door Technology) qui permet le placement de la batterie Di2 dans le cadre au niveau du boitier de pédalier. Si cela reste un petit détail, cela permet deux gains :

  1. Rendre facilement accessible la batterie
  2. Abaisser le centre de gravité

Et le fait d’abaisser le centre de gravité impacte forcément sur le comportement du vélo en descente. Un petit plus a contrario d’une batterie située dans la tige de selle.

Une nouvelle fourche !

C’est également la fin de la première fourche au design avec ses courbes particulières. Ici c’est désormais une fourche plus classique avec néanmoins un déport plus important. Cela offre une meilleure réactivité.

Lapierre Pulsium 2018

Sur les modèles haut de gamme, Lapierre fait appel au constructeur Américain Zipp au niveau potence et cintre. Sur le plan esthétique, cette énorme potence Zipp ajoute bien évidemment du "chien" au vélo. Une ligne agressive qui grossit visuellement le poste de pilotage. Le cintre légèrement aéro se prend parfaitement en main. C'est agréable et la rigidité est au rendez-vous sur les phases de traction.

Dossier : Débuter le vélo : L'importance de la géométrie du cadre

Un design plus racé !

C’est tout d’abord sur le plan esthétique que la nouvelle mouture du Pulsium a été améliorée. En effet le triangle arrière et notamment la jonction tube supérieur/tube de selle, en empruntant les lignes aérées du Lapierre Xelius. C’est plus fluide, plus élégant ! De surcroit si la couleur du vélo avec lequel j’ai roulé est un gris foncé plutôt sobre et discret, j’ai eu un coup de cœur tout particulier pour la version Replica Team Fdj. En effet, vous pourrez admirer ce bleu chromé, partageant le cadre avec du blanc et un rouge vif ! Tout simplement magnifique ! Notez que ce cadre ainsi peint se voit, selon Lapierre, un peu plus lourd du fait d’une peinture spécifique.

Lapierre Pulsium 2018

Les poids ne sont pas encore communiqués, de même, les tarifs seront disponibles en septembre 2017.

Un choix de selle adapté !

Bien évidemment à chaque morphologie de cycliste correspond une selle. Il est donc impossible d’affirmer que le choix d’une selle est optimal pour un vélo. Car la recherche se fait vis-à-vis du cycliste. Néanmoins, ici Lapierre travaille avec le constructeur Italien Fizik. C’est le modèle Aliante qui est choisi car dans le protocole Spine Concept (guide de choix d’achat), celle-ci correspond à une solution relevée, en adéquation avec l’orientation endurance du cadre.

Tige de selle intégrée

C’est la petite note esthétique moderne ! En effet, l’intégration du serrage de tige de selle dans le cadre est tout d’abord moderne, mais permet également un peu de souplesse supplémentaire sur le mouvement de celle-ci. Cela permet généralement plus de confort pour l’assise du cycliste !

Le comportement routier du cadre !

Il faut bien avouer qu’en tant que cyclosportif, jusqu’à présent, évoluer avec un Pulsium demandait une certaine motivation côté plaisir et vivacité. Je partais donc avec des aprioris de véritable vélo dédié à l’endurance.

Mais la très bonne surprise vient de la polyvalence et du dynamisme de ce cadre. Tout d’abord, on a un triangle arrière qui s’avère très confortable sur mauvais asphalte. Jusque-là rien de neuf ! C’est la motricité et le répondant du triangle qui surprend véritablement. En effet, pour faire vivre le vélo pas besoin de reculer outre mesure le poids du corps vers l'arrière du vélo pour le solliciter. Le travail de relance en puissance debout avec le nez au guidon surprend par une excellente réactivité. Et de surcroit, la roue arrière reste parfaitement en contact avec le sol. Le boitier de pédalier a été revu, plus conséquent ! Et cela se ressent. Surtout sur de fortes relances, au niveau latéral.

Lapierre Pulsium 2018

Autre élément, la précision de la fourche avant est au rendez-vous. Nous avons pu évoluer sur de petites descentes de cols rapides et sinueuses. Les courbes s’engagent, et se rattrapent aisément en cas de mauvais placement, juste en jouant du bassin ! Pas d’exigence particulière à tenir le vélo à haute vitesse ! C’est aisé !

Dossier : Technique : La descente d'un col à vélo

On apprécie la monte 50/34 au niveau du pédalier compact. C’est adapté au type de pratique cyclosport longue distance. De surcroit avec un 11-30 sur l’arrière, cela permet de passer de partout, même en montagne ! Les versions d’entrée de gamme possèdent un 32 dents.

Dossier : Choisir un pédalier vélo : Les avantages du compact 11 vitesses !

Vous l’aurez donc compris, ce cadre est pour moi une excellente découverte/révélation ! Un excellent petit cadre endurance/polyvalence du côté du constructeur Français : Mission accomplie !

Le train de roues Mavic

Sur mon modèle d’essai, ce sont les nouvelles roues carbone Mavic Ksyrium Pro Carbon SL qui équipaient le cadre. Je n’avais jusqu’ici jamais roulé avec ce train de roulement. Elles sont énergiques, stables et leur faible poids périphérique leur procure une belle aisance en relance/changement de rythme à basse vitesse. Une excellente petite roue de cyclosport à coup sûr. Au niveau des moins, j’évoquerais l’aspect un peu tendre de la roue arrière en latéral sur de fortes relances. De même, dommage de ne pas avoir pu oser (financièrement) un matériau carbone dans les moyeux, compte tenu du prix d’achat des roues dans le commerce.

Les pneus Mavic Power Link équipaient les roues. De section de 25mm, ils possèdent une gomme un peu dure à mon goût ! De fait cela tape quelque peu en vertical. Et j’avoue que ma confiance lorsque le vélo est couché est moindre.

Lapierre Pulsium 2018

Au niveau sensation, cela me semble gourmand en énergie, un peu lourd. Je serais curieux de voir si mon jugement est valable sur un banc de test. Cela est donc à prendre avec parcimonie !

Dossier : Quelles roues choisir pour votre vélo ?

Le nouveau groupe Shimano Dura-Ace

Le must de gamme chez le constructeur Nippon équipe notre modèle d’essai. C’est la quatrième fois que j’essaye ce nouveau groupe Shimano Dura-Ace Di2 2017 cette saison. Mes sensations se confirment !

J’ai fortement apprécié ce fameux mode semi-automatique. Il permet, entre autres de changer les vitesses en notion de braquet, mais peut également se paramétrer en fonction de vos envies, et du mode souhaité d’assistance selon le relief sur lequel vous évoluez. (Je ferais un article précis pour vous expliquer). C’est une véritable évolution technologique de mon point de vue, tant pour les experts que pour les débutants. De surcroit, la précision et la réponse rapide du Di2 est comme à l’accoutumé un véritable plaisir à utiliser. Difficile de revenir à une version mécanique, tant la facilité est au rendez-vous. La qualité du freinage sur ces étriers classiques est au rendez-vous !

Côté design, l’esthétisme contemporain est au rendez-vous. Cette couleur noire anodisée est particulièrement ravissante. Elle reste néanmoins très fragile sur le pédalier ou les leviers, soumise aux rayures. Pour moi le blocage vient des leviers avec un caoutchouc très malléable et tendre. Pas digne du haut de gamme chez Shimano ! De même, les leviers de vitesses voient un plastique un peu Cheap ! C’est regrettable !

Des disques pour le Pulsium !

La bonne nouvelle est une version avec freins à disques hydraulique pour ce cadre avec des roues fixés par le système d’axes traversant. Notez que j’ai uniquement roulé la version patins de ce modèle. Et du fait des modifications à apporter au cadre pour le freinage à disques, il se peut que le comportement diffère. A voir donc !

Les différents modèles

Pulsium 900 FDJ

  • Shimano Dura-Ace Di2
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Ksyrium Pro Carbon SL,

Pulsium 900 (Notre modèle d’essai)

  • Shimano Ultegra Di2
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Ksyrium Pro Carbon SL

Pulsium 700

  • Shimano Ultegra Di2
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Ksyrium Elite

Pulsium 600

  • Shimano Ultegra
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Aksium

Pulsium 500

  • Shimano 105
  • 50X34 & 11-30
  • Shimano RS010

Pulsium 900 FDJ Disc

  • Shimano Dura-Ace Di2
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Ksyrium Pro Carbon SL

Pulsium 700 Disc

  • Shimano Ultegra Di2
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Ksyrium Elite

Pulsium 600 Disc

  • Shimano Ultegra
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Aksium

Pulsium 500 Disc

  • Shimano 105
  • 50X34 & 11-30
  • Mavic Aksium

Avec ce nouveau Pulsium, Lapierre repositionne son vélo endurance/confort comme un véritable choix pour le cycliste plus polyvalent. En effet, le panel d'utilisateurs et d'utilisation s'élargit ! Une vraie réussite !

Vélo et cadre : Où acheter ?

>> Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Découvrir Lapierre : Contructeur Français de cadres de vélo

>> Toutes les informations sur Lapierre : Contructeur Français de cadres de vélo

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.