Essai Bianchi Aria : L'aéro plus accessible !

L'avis de Top Vélo
4.5

Thémacycle : Vélo et cadre

Rédigé par :

Publié le , Mis à jour le

Avec le Bianchi Aria le cycliste se voit offrir un tarif intermédiaire dans sa gamme aérodynamique sans sacrifier à un équipement efficace. Bien plus abordable. Moins polyvalent que son grand frère l'Oltre XR4. Il se destine avant tout à la compétition et à recherche de la performance.

Aujourd’hui nous vous présentons l’ARIA, dernier né de la marque Italienne qui vient étoffer un peu plus la gamme Bianchi déjà célèbre avec ses modèles Spécialissima et Oltre XR4. Ce vélo est à ranger dans la catégorie performance avec des caractéristiques résolument tournées vers la vitesse et le rendement aérodynamique.

A lire : Visite usine vélos Bianchi à Milan - Italie

Au premier regard on retrouve des formes qui ont fait le succès de l’Oltre XR4 avec une fourche droite profilée qui s’intègre parfaitement entre la douille et le tube diagonal. Les formes et les sections des composantes du cadre sont très proches. Le triangle arrière est différent, les haubans sont pris un peu plus bas lui donnant une forme un peu plus compacte, très caractéristique des vélos aérodynamiques.

Pour rappel, voici les trois gammes route principales de Bianchi :

Dossier : Les différents types de vélo route

L’ARIA dispose lui aussi d’une tige de selle profilée avec un serrage par tampon intégré sur le tube horizontal. On retrouve également le décroché pour le passage de la roue arrière pour une géométrie typée compétition comme pour le modèle phare de la marque Bianchi. Son allure est racée, éclairée par un vert céleste reconnaissable entre tous. L’intégration des câbles est judicieuse et très soignée.

Bianchi Aria

Pour une bonne compréhension des termes utilisés, vous pouvez vous reporter à notre dossier : Les composants d'un vélo de route

La douille de direction basse permet une position allongée conforme à l’utilisation d’une telle machine.

Le cadre est proposé en 8 tailles (44, 47, 50, 53, 55, 57, 59, 61) pour satisfaire tous les gabarits, existe en version disque et affiche 1100 grammes en 55. Il est compatible pour les groupes mécaniques et électriques. Le boitier généreusement proportionné au standard BB 86.5 assure une parfaite rigidité.

La principale différence avec l’Oltre XR4 est l’absence de la technologie Countervail qui atténue un peu la polyvalence et qui le classe dans la catégorie plus spécifique des vélos destinés à la vitesse et aux chronos ou triathlons. Avec son cintre aluminium il est facile d’ajouter un prolongateur pour parfaire une géométrie de rouleur. De forme compact, il permet de garder les mains en bas plus longtemps pour les moins aguerris.

En revanche l’ARIA propose un avantage non négligeable côté tarif. La version testée avec un groupe Campagnolo Potenza 11 vitesses s’affiche à seulement 2999 euros. Une vraie porte d’entrée vers un matériel très performant à un prix raisonnable.

Bianchi Aria

Ce groupe Aluminium aide donc à maitriser le coût sans sacrifier à la qualité ni à la fiabilité. Cet équipement se situe juste en dessous du Chorus, un peu plus lourd mais moins onéreux. Cette version noire est esthétique et dispose d’une indexation aussi précise que les groupes carbones.

On retrouve la rapidité et la fluidité des dérailleurs qu’apprécient les nombreux aficionados du Campagnolo Super Record, même pour les changements de plateaux. L’ergonomie, le confort et la bonne prise en main des leviers facilitent les manœuvres. En position sur les poignées ou au creux du cintre on atteint facilement les commandes sans déplacer les mains.

Bianchi Aria

Les leviers sont inspirés de la version Campagnolo EPS. La rigidité du pédalier est impeccable et sa conception à 4 branches permet de monter plusieurs combinaisons (53/39, 52/36, 50/34). Pas de Direct-Mount mais des étriers standards au freinage puissant et souple.

Dossier : Le système de transmission du vélo
Dossier : Choisir un pédalier vélo : Les avantages du compact 11 vitesses !

Les roues Vision Team 35 qui composent le train de roulement sont en Alu et parfaites pour l’entrainement. Elles restent une possibilité de faire évoluer le poids et la réactivité de l’ARIA avec un modèle carbone plus typé comme par exemple des Campagnolo Bora en 50mm qui ont apporté le petit plus pour un rendement qui ne demande qu’à s’exprimer. Les pneus Vittoria Zaffiro Pro en 25 manquent de dynamisme et nécessiteront un petit investissement supplémentaire.

Dossier : Comment choisir des roues de vélo pour la vitesse !

Pour les finitions, la qualité Italienne est une nouvelle fois démontrée. La sérigraphie rappelle l’Oltre XR4 utilisé par les professionnels de l’équipe Lotto-NL Jumbo et souligne le côté sportif de L’ARIA. Typé et stylé, il ne passe pas inaperçu.

Lorsqu’on sollicite L’ARIA, il ne se défile jamais. Facile à lancer il reste stable à pleine puissance et permet d’enrouler les plus grands braquets. Avec sa douille basse et sa fourche carbone droite il est maniable et précis même à grande vitesse. La rigidité du boitier de pédalier et du triangle arrière permet de faire passer un maximum de force sur la roue arrière qui reste plaquée à la chaussée.

Bianchi Aria

L’efficacité dans les relances est complète. A coup sûr il doit contenter tous ceux qui aiment rouler à pleine puissance bien posés en offrant le moins de résistance à la pénétration dans l’air.

Dossier : Le vélo du sprinteur : Quelles spécificités ?

Avec un profil de roues plus haut on profitera de qualités aérodynamiques indéniables et avec des boyaux on gagnera un peu de poids et de confort. Le groupe mécanique Potenza s’est montré très agréable d’utilisation. Pas grand-chose à envier à ses ainés en carbone excepté quelques grammes.

Ce vélo se place comme un excellent compromis, assez proche du haut de gamme mais avec un prix raisonné, il fait la part belle à la fiabilité. Moins polyvalent que son grand frère l’Oltre XR4 il est à privilégier pour les parcours plats et vallonnés et offre une belle alternative pour celui qui veut faire du chrono ou du triathlon sans faire l’acquisition d’un matériel spécifique supplémentaire.

Il se destine avant tout à la compétition et à recherche de la performance. Pour une utilisation plus tranquille il faudra vous orienter vers un modèle confort. Un beau complément dans la palette proposée par Bianchi qui rajoute ainsi un tarif intermédiaire dans sa gamme aérodynamique sans sacrifier à un équipement efficace, ni casser sa tirelire.

Vélo et cadre : Où acheter ?

>> Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

Découvrir Bianchi : Constructeur Italien de cadres de vélo

>> Toutes les informations sur Bianchi : Constructeur Italien de cadres de vélo

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.