Canyon Speedmax CF 9.0 : Esthétique et performance !

L'avis de Top Vélo
4

Thémacycle : Triathlon

Rédigé par :

Publié le

Le vélo de contre la montre Canyon Speedmax CF 9.0 demande de l'investissement physique pour l'utiliser au maximum de son potentiel. En plus d'une ligne esthétique ravissante et agressive, il comblera le compétiteur en recherche de performance.

Voici un vélo avec une gueule, un vélo d'exception avec une esthétique à fendre l'air et un équipement général de belle facture. Comme nous avons quelques spécialistes des efforts chronométrés et du triathlon, nous avons confronté leurs cuisses au fer de lance de la marque allemande Canyon.

De la simplicité née la performance

Lorsqu'on regarde le vélo, rien ne dépasse, tout l'équipement est intégré pour offrir une résistance minimum à l'avancement. Si sur les premières vues de la bête en 2010, le vélo semblait en avance sur son temps avec ses lignes tirées à la serpe, en 2015, il n'a toujours pas pris une ride. Sur les grandes lignes les tubes du cadre forment un triangle très strict. Le tube inférieur est très conséquent au niveau de sa hauteur (profilé). Le tube supérieur est fin et plat sur le dessus. Le tube de selle joint les haubans avec un carénage qui englobe la roue pour optimiser l'aérodynamisme.

Peu de formes tourmentées, pas d'appendice aéro parfois disgracieux, Canyon a opté pour une simplicité qui fait mouche, mise en valeur par une peinture noir mat du plus bel effet mais salissante !

Pour une bonne compréhension des termes utilisés, vous pouvez vous reporter à notre dossier : Les composants d'un vélo de route

Intégration optimisée

Le Speedmax est un vélo de contre-la-montre. Il est utilisé par les teams Movistar et Katusha mais aussi par quelques triathlètes spécialistes des épreuves longues distances. Dans cette optique, les ingénieurs et designers de Canyon ont créé une intégration impressionnante.

Le cintre aéro Canyon H10 et le nose-neck intègrent quant à eux toute la câblerie des freins et les commandes du groupe électrique Shimano Ultegra Di-2. La liason de l'ensemble fourche/cintre au cadre est particulièrement travaillée. Une très belle réussite au niveau de l'intégration mais également de l'esthétisme.

Canyon Speedmax

Les freins avant sont situés dans la fourche et l'étrier arrière se situe sous le boîtier de pédalier. S'il ne s'agit pas d'une innovation, d'autres marques proposant ce système, la réalisation est très propre. On notera d'ailleurs un cache situé sous le boitier de pédalier, qui englobe le système de freinage : Un carénage judicieux et finissant esthétiquement les lignes aérodynamiques du vélo. Néanmoins, comme pour tous les vélos utilisant ces systèmes, il convient d'être bricoleur et minutieux pour régler de manière optimale les freins. Surtout si vous changez régulièrement de largueur de roues !

On notera la présence bien pensée d'un bouton de butée, qui a pour effet d'éviter que la direction cogne la partie du cadre lorsque le vélo est transporté. En effet, avec les câbles électriques très souples et fins, les directions sont moins retenues (gauche ou droite) et ont vite fait de cogner endommageant ainsi peinture et carbone.

Canyon Speedmax

Le serrage de la tige de selle est simple, intégré, efficace et discret. Une belle réussite !

Canyon Speedmax

Adaptation à la morphologie du cycliste

Afin que le cycliste puisse définir la taille de son cadre, celui-ci n'aura le choix qu'entre 3 tailles de cadre : S, M et L soit l'équivalent d'un 54, 56 et 58. Les grands et petits pourront difficilement se positionner sur le vélo sans compromettre leur rendement dans le pédalage ou leur aérodynamisme.

Pour pallier cette simplification dans la construction de cadres qui ne sont pas voués à la "très" grande distribution, Canyon propose de nombreux outils et spacers pour adapter le poste de pilotage aux côtes du sportif. Selon, votre utilisation (contre-la-montre ou triathlon), vous avez aussi la possibilité d'opter pour une potence droite ou surélevée pour plus de confort sur les longs parcours.

Enfin, la superbe tige de selle en carbone donne une grande variété d'ajustement sur l'avancée du bec de selle ou son inclinaison. On remarquera que le système de saisie du rail de selle permet un changement rapide là ou certains mécanismes (de la concurrence) demandent la dextérité de Shiva. Pour notre part, la selle Fizik Arione ne nous a pas convaincu et fut remplacée rapidement par une Prologo TT Nago ou une ISM.

Transmission Shimano Ultegra Di-2

Celui ou celle qui a goûté aux joies de la transmission électrique revient difficilement en arrière. Ici le Speedmax est équipé en Shimano Ultegra Di-2. Cassette en 11-25, plateaux en 39-53, shifters sur les manettes de freins en rappel des traditionnels prolongateurs, tout est de bonne facture et on apprécie d'avoir des dérailleurs toujours bien réglés avec une fourchette parfaitement positionnée.

Dossier : Shimano Di2 : Zoom sur la transmission électrique

La batterie est branchée et intégrée dans le tube de selle. On pourrait juste reprocher à Canyon de ne pas avoir réussi à mieux dissimuler le boîtier de raccordement Shimano Di-2 au niveau de la potence : Lorsqu'on a un équipement aussi aéro, il est dommage d'avoir des fils qui dépassent et ce boîtier à l'air libre même si cela est bien rangé ! Notez d'ailleurs que sur son nouveau modèle Aeroad CF SLX, celui-ci est dissimulé dessous la nouvelle potence aéro Canyon. Sans doute une future évolution à venir sur cet ensemble.

Canyon Speedmax

Dossier : Le système de transmission du vélo

Le comportement

Le vélo est passé entre les mains d'un triathlète et d'une cycliste adepte du CLM sur les routes Haut-Savoyardes. Il a goûté aux mauvais revêtements, au vent et petits cols encore accessibles en plein hiver et il n'a pas déçu.

Même si nous l'avons fait grimper aux arbres, il faut être conscient qu'il n'est pas fait pour cela. Il s'agit d'un cadre rigide où chaque watt partira dans la roue arrière avec un triangle avant très stable et posé dénué de vibrations à haute vitesse. Une machine à rouler vite ! Il a donc le défaut de ses avantages et manquera de confort sur la partie arrière. Nous l'avons principalement utilisé sur de purs efforts contre-la-montre et autres gentleman.

Dans le cadre de triathlon Leanda CAVE (championne du monde Ironman® et 70.3 2012) roulait jusqu'à peu sur ce modèle. Pour l'avoir roulé longuement, il est bon de noter que le Canyon Speedmax s'avèrera très exigeant/sollicitant sur de la longue distance.

Le train de roues Reynolds Strike Carbon (60mm) à pneus Continental offre un bon rendu sur les longues lignes droites avec une bonne inertie à haute vitesse. La rigidité du cadre permet des relances efficaces et la transmission vers la roue arrière est immédiate. Directe au point qu'il est arrivé de faire toucher les patins sur les relances en danseuse. La rigidité latérale étant mise à rude épreuve sur ce type de jantes, les coureurs les plus puissants pourront orienter leur choix vers un autre type de roue. Les Reynolds ne sont pas faites pour des parcours à relances.

Dossier : Acheter des roues de vélo en carbone

En descente, les freins, les patins et la bande de roulement font merveille : pour une fois, ce ne sont pas de simples ralentisseurs mais de vrais freins. Les patins Reynolds (bleu) offrent un véritable rendement et une sécurité appréciable à haute vitesse.

Canyon Speedmax

Avec un vent latéral, le vélo reste dans ses lignes permettant au pilote de ne pas se relever des prolongateurs. La surface du cadre et l'absence d'appendice aéro supplémentaire est une aide précieuse sur ce coup.

Le Canyon Speedmax (7,9kg) est une très belle monture, très bien finie. La marque de vente par correspondance allemande propose différents packs allant de 3999 à 6999 euros selon le choix de roues et de transmission (Ultegra ou Dura-ace). D'ailleurs le modèle d'entrée de gamme Speedmax CF 8.0 à 3999 euros se trouve très bien positionné pour un premier vélo de contre la montre. L'utilisateur peut ensuite aisément utiliser sa paire de roues carbone course de son vélo de compétition.

Le Canyon Speedmax est un peu élitiste, il demande de l'investissement physique pour l'utiliser au maximum de son potentiel mais il comblera le compétiteur qui recherche un vélo pour performer !

Découvrir Canyon : Fabricant allemand de vélos

>> Toutes les informations sur Canyon : Fabricant allemand de vélos

Besoin d'une tenue de vélo ?

Informations, conseils et tests pour choisir et acheter vos vêtements vélo : cuissard, maillot, collant, veste, chaussettes, ...

Notre équipe vous aide pour s'équiper selon les saisons.

Comment choisir une selle de vélo ?

Selle vélo

Largeur, forme, rembourrage, flexibilité de la coque, rendement,

Nombreux sont les critères à étudier pour acheter la selle de vélo qui convient le mieux à la morphologie du cycliste.

Choisir des roues de vélo !

Comment choisir des roues de vélo ?

Cyclosportif ou coursier, routes vallonnées ou montagne, faire le bon choix parmi toutes les offres de roues !

Comment choisir des roues de vélo ?

Les produits énergétiques

Les produits énergétiques

La pratique du vélo représente une quantité d’efforts importants pour le corps humain : dépense d'énergie, rythme cardiaque élevé, perte hydrique importante.

Cette dépense doit être compensée par un apport calorique à laquelle les produits énergétiques peuvent répondre.