Campagnolo Ekar AD

Le Force passe au sans fil ! 

Si le récent groupe Red eTap AXS est très exclusif par son tarif et ses matériaux, Sram répond aux utilisateurs par le Force. Un groupe Force totalement renouvelé qui accède enfin à la technologie sans fil eTap et qui par la même occasion bénéficie de toutes les avancées de son grand frère en devenant aussi AXS.

Sram a surpris le monde du cyclisme en présentant il y a quelques semaines son groupe Red eTap AXS. Un groupe très haut de gamme sans fil et bénéficiant d’une toute nouvelle gamme de rapport. Nouvelle gamme de rapports pour nouveaux usages. 

Avec l’arrivée du Force, Sram vise tout autant le marché de la première monte que celui de la seconde monte. Un tarif plus abordable, des matériaux moins précieux mais exactement les mêmes fonctionnalités que le Red. 

Un groupe décliné en de nombreuses versions, du double plateau classique à freinage patins au mono plateau à freinage disque. Compatible avec une utilisation Gravel, le Force est plus que jamais un groupe qui s’adapte à toutes les pratiques et tous les pratiquants. Notre essai en Espagne a mis en évidence une réelle simplicité d’utilisation mais aussi une durabilité qui devrait être au diapason. Suivez-nous ! 

Les leviers 

L’ergonomie des leviers est calquée sur celle du groupe Red. On remarque un changement de matériau pour le levier, qui passe du carbone au composite. 

Différence aussi sur le nombre de connecteurs Blip. Une seule paire de Blip pour le Force contre deux sur le Red ! 

Le dérailleur arrière 

On pourrait se casser le nez tant la ressemblance avec le Red est flagrante. Même moteur, même technologie ORBIT qui consiste en un embrayage hydraulique qui remplace le traditionnel ressort de mise sous tension. Ce dérailleur est évidemment entièrement personnalisable via l’application smartphone. 

Les matériaux sont moins onéreux que sur le Red, avec de l’acier et de l’aluminium à la place du carbone et du titane. Côté moteur et batterie, en revanche c’est identique. Notez que Sram vise la simplicité avec un seul modèle de dérailleur pour toutes les tailles de cassettes et tous les types de plateaux (double ou simple). 

Le dérailleur avant

Le dérailleur avant Force partage son moteur et sa batterie avec le Red. Il avoue cependant quelques grammes de plus, imputables au choix des matériaux. Coût oblige, la cage est en acier. 

Bien utile en usage Gravel, sa forme est conçue pour dégager de l’espace pour les pneumatiques les plus larges. 

Les étriers de freins 

Sram n’abandonne pas l’étrier classique sur jante, même si toute la lumière est évidemment axée sur le freinage à disque.

Frein sur jante

La forme de l’étrier évolue et se montre plus lissée. La finition correspond au reste du groupe et les patins sont des SwissTop Flash Pro pour les jantes carbone ou BHP pour les jantes en carbone. Les deux étriers sont à double pivot et compatibles avec les pneumatiques jusqu’à 28mm.

Frein à disque

À la différence du groupe Red, les étriers ne sont plus monobloc, mais en deux parties. 

Le pédalier

Pièce maitresse du groupe, il existe en une multitude de déclinaisons. De la version à un seul plateau en passant au double à capteur de puissance, Sram propose ici un choix très conséquent à l’utilisateur. Le choix de dentures propose un écart constant de 13 dents entre le petit et le grand plateau. 

On peut adapter le capteur de puissance Quarq DZero simplement en changeant d’étoile, sans changer de manivelles. Un capteur qui offre selon Sram une précision de 1,5% et mesure la puissance de la jambe droite et de la jambe gauche. 

L’intérêt réside dans le fait de pouvoir s’équiper d’un capteur de puissance après avoir acheté son groupe, sans devoir acheter un autre pédalier. 

La cassette

Sa conception n’est pas entièrement monobloc en acier, comme sur le Red. Seuls les grands pignons sont usinés CNC, les autres sont pressés, de manière bien plus classique. 

Notez que la cassette nécessite, comme pour le groupe Red un corps de cassette XDR. 

Les dentures

10-26 : 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 19, 21, 23, 26  10-28 : 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 19, 21, 24, 28 10-33 : 10, 11, 12, 13, 14, 15, 17, 19, 21, 24, 28, 33

La chaine 

Comme pour le Red, la chaine Force AXS est plus fine et plus légère. Selon Sram sa résistance est supérieure au précèdent modèle, tout comme sa résistance à la traction. L’espace entre les maillons externe a été augmenté, et comme les frottements diminuent, la chaine se montre plus silencieuse. 

Vous aurez remarqué que sa partie haute est complètement plane. Techniquement cela s’explique par le fait que les maillons sont plus fins et Sram les a renforcés en ajoutant de la matière à cet endroit. Un nouveau maillon connecteur est créé pour l’occasion, le « Flattop Powerlock ». 

Sur la route 

Essayé tant en version route que Gravel, j’ai pu mettre le nouveau Force AXS à l’épreuve sur les routes espagnoles autour de Gérone. 

Les impressions communes aux deux pratiques concernent la douceur de la transmission. Les vitesses passent en silence, de même que le passage du petit au grand plateau, même en plein effort. À ce sujet il est certain que le passage de plateau est encore plus efficace que sur le groupe Red, car sur le Force la fourchette du dérailleur avant est en acier, donc très rigide. 

La qualité du passage de vitesse se montre parfaitement au niveau. Pas de saut de chaine, pas d’hésitation ou de dérailleur qui « gratte ». 

Le temps de latence du au système sans fil est toujours présent, bien qu’amoindri par rapport au premier Sram Red eTap. 

En usage Gravel le système ORBIT fait parfaitement son travail. La chaine se retrouve bien tendue quel que soit le terrain, assurant un passage de vitesse bien efficace. On sent que le système est costaud ! 

Quelques mots sur le freinage 

Sram n’a mis à notre disposition que des vélos équipés de freins à disques. Par rapport à l’ancien système Sram, la différence est énorme. Beaucoup moins de bruits parasites, quasiment plus de frottements du disque contre les plaquettes et un mordant constant et présent dès le premier coup de frein. À contrario je trouve toujours les leviers à freinage disque un peu grand pour mes mains. 

L’application smartphone

J’ai pu effectuer une prise en main de l’application Sram sur Smartphone pour personnaliser et effectuer les mises à jour du système eTap et des dérailleurs. Très simple d’utilisation, le logiciel ressemble beaucoup à celui de Campagnolo. Même possibilités de personnalisations, c’est un vrai plus ! 

Comment ne pas le recommander ?

Il serait bien difficile et injuste de ne pas recommander ce groupe qui va clairement faire de l’ombre à l’Ultegra Di2 qui prend un sacré coup de vieux. 

Plus beau, plus léger et tout aussi efficace, le Sram se paie le luxe de bénéficier de rapports plus adaptés à l’ensemble des pratiquants et donne la possibilité de personnaliser son groupe très simplement. 

Son fonctionnent est d’une simplicité extrême, tout comme son montage. Un futur best-seller, assurément !

Les tarifs :

•Double route, freins à disques avec capteur de puissance : 2912g •Double route, freins à Disques : 2548€ / 2812g •Double route, freins à patins avec capteur de puissance : 2553g •Double route, freins à patins : 2408€ / 2453g •1x Freins à disques avec capteur de puissance : 2608g •1x Freins à disques : 2148€/2572g •1x Aero, freins à disque avec capteur de puissance : 2419g •1x Aero, freins à disques : 2148€/2383g •1x Aero, freins à patins avec capteur de puissance :  2383g •1x Aero, freins à patins : 2058€/1983g

Share This