Pinarello Dogma F12 Disk

par | Jan 18, 2021 | Les essais

Le nom Dogma fait toujours rêver. Des centaines de victoires dans les pelotons pros, une communication à l’avenant et des qualités qui ont toujours été très fortes. Et avec le F12, Pinarello a définitivement adopté le freinage disque ! Voici l’essai du top de gamme chez Pinarello.

Pinarello Dogma F12

Pinarello dans l’âme

C’est quoi un Pinarello ? À cette question on pourrait écrire et débattre des heures durant. En fait, le Dogma F12 répond très bien à cette question. Une belle machine, des lignes immédiatement reconnaissables et un comportement très typé. Voilà ce qu’est un Pinarello.

F8, F10 puis F12

En fait la lignée Dogma est bien plus ancienne que le F8. Les connaisseurs se souviendront certainement du Dogma en magnésium d’Alessandro Petacchi, il y a près de 20 ans déjà.

Lire notre Supertest du Dogma F10

Ce qui saute aux yeux en comparant le F12 à ses prédécesseurs, c’est l’intégration de toute la câblerie. Les lignes plutôt chargées du Dogma s’en trouvent allégées et transforment la ligne du Pinarello. Plus d’élégance et une pénétration dans l’air (légèrement) plus efficace.
Il faut se rappeler qu’à la sortie du Dogma F8, celui-ci était une référence dans la catégorie des machines de course « passe partout » grâce à une masse contenue et un aérodynamisme travaillé mais pas trop extrême.

C’est exactement cette caractéristique qu’a conservé Pinarello avec le F12 ; Plus aérodynamique, mais plus rigide latéralement avec une asymétrie, tout en essayant de préserver un certain confort en augmentant la possibilité de monter des pneumatiques plus larges.

Pinarello Dogma F12

La fibre de carbone Toray T1100 1K Dream Carbon est identique au F8 et F10. Vous l’aurez compris, c’est au niveau du lay-up et donc du positionnement de la fibre que Pinarello a modifié le comportement de son cadre tout en diminuant la quantité de résine et donc en l’allégeant.

Quelques chiffres concernant les gains aérodynamiques : Pinarello annonce 8 watts économisés à 40 km/h par rapport au précédent F10 Disk. De quoi compenser la perte induite par les disques (mauvais en aéro), mais pas le poids toujours supérieur de 500 grammes à la version à freinage patins…

On reconnaît volontiers aux marques italiennes leur capacité à proposer un nombre important de tailles. C’est toujours le cas chez Pinarello qui avec un choix de 13 dimensions écrase la concurrence américaine, allemande ou asiatique sur ce sujet. End of discussion comme le dit si bien Fausto Pinarello…

Pinarello Dogma F12
Pinarello Dogma F12

Un poste de pilotage monobloc Most, sur demande

Avec le Dogma F12 et sa nouvelle intégration de la câblerie, Pinarello a lancé un poste de pilotage entièrement revu. Baptisé Talon Ultra, il s’intègre, comme c’est de coutume pour la marque, parfaitement avec la douille de direction.
Les entretoises dédiées permettent de faire cheminer les gaines à-côté du pivot de fourche.
Pour ceux qui sont rebutés à l’idée de ne pouvoir régler finement leur position, il reste possible d’opter pour un cintre et une potence classique. Les gaines passent alors sous la potence et entrent dans la douille de direction grâce à une bague spécifique. C’est ce montage qui est présent sur notre vélo d’essai.

Pinarello Dogma F12
Pinarello Dogma F12

Équipement à la carte

Notre vélo d’essai contient son tarif avec un groupe Ultegra Di2. Un très bon choix tant l’Ultegra est proche de son grand frère Dura-Ace Di2. Cela permet d’optimiser les autres composants, comme les roues et les pneumatiques.
Des roues qui sont ici parmi les meilleures du marché : les Fulcrum Speed 40 CMPTZN. Chaussées d’excellents pneus Pirelli P-Zero de 25mm, elles devraient permettre au Dogma F12 d’offrir de très belles sensations, quel que soit le terrain.

Comme tout Pinarello, la tige de selle est spécifique. Le réglage du chariot est très simple et relativement bien conçu.

Pinarello Dogma F12
Pinarello Dogma F12
Pinarello Dogma F12

Sur la route

Mon essai du Dogma F12 fait suite à celui du Dogma F10 réalisé il y a deux ans. À l’époque le F10 présentait une ligne particulièrement élégante, surtout pour une machiné équipée d’un freinage disque, qui n’était alors pas aussi courant qu’aujourd’hui.
Bref, le F10 était au top de la mode ! Aujourd’hui le F12 agit comme un ovni au milieu des pelotons. Incroyablement beau pour certains, incroyablement laid pour d’autres, mais en tout cas incroyablement acéré.

Des qualificatifs nombreux que j’emploie aussi une fois en selle.
Très rigide, assez dur, très « course ». Le confort reste sommaire et il faut compter sur la capacité du cadre à accepter des gommes larges jusqu’à 28mm pour améliorer cela.
Une rigidité verticale et horizontale omniprésente qui s’apprécie en relançant le vélo. C’est à ce moment précis qu’il se révèle et se fait apprécier : en roulant vite.

Autant efficace qu’un Canyon Aeroad sur le plat, il réclame par contre plus d’énergie lorsque la route s’élève. Je ressens la masse et l’inertie du vélo. Pas flémard, mais malheureusement un peu pataud. C’est au train qu’on grimpe le plus efficacement, pour ne pas lutter contre le vélo.

Les descentes ne sont qu’une formalité pour le Dogma tant la géométrie et la rigidité du cadre font du bon travail. Les trajectoires sont ultra-sures et le freinage disque est évidemment impérial. Notez que le freinage Shimano occasionne quelquefois des frottements et couinements qui sont solutionnés par un re-réglage de l’étrier très précis.

Pinarello Dogma F12
Pinarello Dogma F12

Pinarello oui, course, oui !

Côté gueule, nul doute que le Dogma F12 Disc est un Pinarello. Exubérant, superbement fini, et au comportement ultra rigide, il reste un vrai vélo de course malgré le passage au freinage disque. Il n’y a qu’en côte où le surpoids se fera toujours sentir. Pour le reste c’est un pur bonheur. Mais ne vous trompez pas, c’est une machine de compétition qui n’est pas conçue pour aller chercher le pain.
À l’heure des vélos au comportement facile mais sans grande identité, on se souvient d’avoir roulé en Dogma F12 !

Pinarello Dogma F12 Disc

Fiche technique

Cadre Pinarello Dogma F12 Disc
Fourche Pinarello Onda
Groupe Shimano Ultegra Di2
Roues Fulcrum Speed 40 CMPTZN
Pneus Pirelli P-Zero
Cintre Most
Potence Most
Tige de selle et selle Pinarello et selle Fabric

Tarif & poids

environ 9500 €
7,6 kg

Renseignements : Pinarello.com

Share This