Origine Axxome II GTR

par | Juil 3, 2019 | Les essais

L’arrivée du GTR a signé une révolution chez Origine qui est passé d’un coup dans le troisième millénaire.
Axes traversants, fibre Textreme, triangle arrière CCT+, pattes XRD et moulage EPS sont une partie des solutions techniques que l’Axxome GTR emploie et que nous allons vous expliquer.

Le meilleur vélo chez Origine ?

Avant le GTR, si on faisait le choix de s’équiper de freinage disque chez Origine, il fallait se contenter de l’Axxome 350. Une très bonne machine au demeurant mais qui commençait à vieillir. Pensez donc, elle n’avait pas d’axes traversants, mais de simples attaches rapides…
Avec le GTR Origine franchit un cap technique et technologique énorme, certainement le plus grand depuis la création de la marque. Un vélo fabuleux !

Un Origine c’est un Origine

Quels sont les points communs entre un Colnago C64, un Bianchi Specialissima, une Porsche 911 où un fauteuil Eames ? Ils sont immédiatement reconnaissables, leurs traits ne subissent pas le poids des années et cela a l’avantage de ne pas dévaluer les anciens modèles qui restent demandés en occasion ou collection.
C’est exactement la même chose chez Origine et depuis le premier Axxome, en passant par le 250, le 350, et le dernier GTR, l’air de famille est là. La marque a su trouver sa ligne en partant d’un dessin initial réussi. Agréable à regarder, l’Axxome ne vieillit pas, et affublé de disques il se montre même furieusement actuel !

Le XRD de Mavic, fantastique !

Depuis l’adoption du freinage à disque, le système d’axe traversant de 12mm à l’avant et à l’arrière est devenu la norme. Pratiquement toutes les roues à disque du marché sont compatibles sur ces cadres à axes traversant. Les axes eux-mêmes sont fournis par le fabricant du cadre et si leur fonctionnement est identique, ils sont généralement spécifiques à chaque marque.
Constitués d’un axe fileté au bout qui se visse à d’un côté du cadre (généralement côté casette) leur conception est simplissime. Certains comportent un levier, d’autres requièrent une clé BTR. Mais tous ces axes ont un défaut, ils sont lourds et il arrive qu’on les perde car il faut complètement les enlever lorsqu’on change de roues.

Origine a choisi une autre voie en adoptant le nouveau système crée par Mavic, nommé XRD. Compatible avec toutes les roues à axes de 12mm du marché il simplifie le changement de roue tout en allégeant le vélo (40 grammes pièce) et en augmentant la sécurité.
Car avec un limiteur de couple sur son levier, il est impossible de trop serrer son blocage comme il n’est pas possible de ne pas assez le serrer. Il suffit d’aller jusqu’au « clic » et c’est serré au bon couple.
Côté cadre une patte est classique tandis que l’autre est filetée. L’axe comportant un diamètre différencié permet, lorsqu’il est desserré, juste en le tirant de sortir la roue. Un petit ressort de rappel remet en position verrouillé, au cas où on aurait oublié de serrer, le blocage. À l’usage le XRD se montre très simple d’usage, solide, rapide et permet de ne pas perdre son axe car il reste sur la roue lorsqu’elle est démontée, comme un blocage rapide classique. Le meilleur des deux mondes en somme !

Textreme, CCT+ et moulage EPS, le trio gagnant d’Origine

Si vous suivez de près l’actualité du constructeur français, les mots ci-dessus ne vous seront pas étranger, tout comme leurs significations. On pourrait leur créditer toute l’efficacité des machines Origine tant on a trouvé l’Axxome II RS performant.
Et le GTR est le frère du RS, il partage donc le même schéma de construction.
On commence par la fibre Textreme qui domine le monde du sport automobile et de la F1 notamment. Le carbone Textreme se caractérise par des fils légèrement aplatis au lieu de fils traditionnellement ronds. Cela permet de gagner en poids, d’augmenter la rigidité et de diminuer l’utilisation de résine. La même différence qu’entre des rayons plats et ronds.
Une fibre de carbone qui est associé à des moules EPS en aluminium recouvert de Polyuréthane qui permettent à la fois d’obtenir une surface parfaite lors du démoulage et de garantir l’épaisseur constante souhaitée des tubes, notamment dans les angles.
On termine par le CCT+ qui est l’évolution du CCT, déjà présent sur le précédent Axxome. Les bases et haubans sont en fait constitués d’une seule pièce, qui avec le CCT+ vient « englober » le tube de selle pour éliminer plus efficacement les vibrations et augmenter la rigidité latérale. Une technologie que vous apprécierez lorsque vous serez assis et calé sur la selle en train d’emmener un grand braquet !

Colors on demand, il suffit de le demander

Combien les vélos se ressemblent, noirs, gris et bien souvent fades ? Il faut parfois se contenter d’un seul choix de couleur, imposé par le constructeur. Comme au début du XXe siècle lorsque Henri Ford avait décidé de commercialiser la Ford T uniquement en noir ! À croire que près de 100 années plus tard certains n’ont guère évolué.
Pas Origine qui propose une personnalisation incroyable sur chaque modèle de la marque. Code couleur en provenance de l’automobile, création d’une teinte spéciale, revêtement en Or il suffit de demander. À partir de 30 euros…

Un montage très cohérent

Les vélos ultra haut de gamme vous font rêver, mais beaucoup ne peuvent s’offrir une machine à plus de 8000 euros ?
Pourtant on peut viser une belle machine, bien équipée et dotés d’un freinage à disque pour moitié moins. La preuve, notre vélo coûte tout juste 4000 euros et n’a absolument rien à craindre côté équipements. Un super groupe Ultegra mécanique (une redécouverte à l’heure du tout électrique), un freinage disque 160 et 140mm, un train roulant Mavic Cosmic Carbone Tubeless et des composants Ritchey. Sans oublier côté assise la Selle Italia SLR à rails titane s’il vous plait !
Du très bon matériel qui permet de se sortir de toutes les situations et, surtout utilisable dans toutes les conditions. On pourrait choisir un groupe Dura-Ace, mais vous ne gagnerez ni en fonctionnement, ni en qualité de freinage…

Sur la route

Le nouvel Axxome II RS avait marqué une grande avancé technique qu’on ressentait instantanément en selle. Très homogène, il bénéficiait d’une nouvelle géométrie qui permettait de ressentir avec bien plus de précision la machine. Un saut de performance qui est aussi présent sur le GTR.
Et surtout qui ne semble pas pâtir du montage à disque. Car la masse est correcte (7,4 kg) et les premières sensations sont vives et douces.
À mettre certainement sur le compte Tubeless car les roues Mavic Cosmic se montrent d’ordinaire plutôt pataudes en montage pneu et chambre à air. Ici rien de cela, gonflé à 6 bars les pneus de 28 mm survolent la chaussée et rendent le vélo très dynamique.
Autre bonne sensation, ma position est juste parfaite. L’équipe d’Origine prend le sujet très au sérieux et que vous soyez journaliste ou client il n’y aura pas de différence. Par exemple, je roule depuis toujours avec le frein avant à droite et peu de constructeurs acceptent ou peuvent me fournir un vélo d’essai ainsi monté. Avec Origine je n’ai même plus à le demander. Côté sérieux tout est dit !

Donc l’Axxome GTR se montre tout aussi agréable que l’Axxome RS en gagnant côté confort grâce aux pneus larges. Mais lorsque la route s’élève ?
C’est la même chose et à vrai dire quel que soit le terrain j’ai senti le vélo très à l’aise. Même dans des murs à plus de 20% (et oui chez Top Vélo on teste les vélos dans toutes les possibilités de routes) je ne me suis jamais retrouvé planté, ne pouvant réagir face à la pente. Au contraire, le GTR fait partie des machines les plus prévenantes qu’il m’ait été donné d’essayer ! Incroyable.
Est-ce que je le préfère à l’Axxome II RS ? Oui, sans hésiter ! Il bénéficie d’un comportement encore plus élaboré, parfaite alchimie entre douceur, confort et performance. Sans oublier un comportement en descente qui frise l’indécence tellement on se sent en sécurité.

Quelques mots sur le choix d’Origine d’équiper son vélo de disques différenciés de 160 mm à l’avant et 140 mm à l’arrière. À moins que vous ne pesiez plus de 100 kg vous n’y trouverez rien à redire, au contraire cela permet d’obtenir un freinage plus modulable car, rappelons-le, on freine du frein avant et on stabilise avec l’arrière. Pas le contraire ! Ça n’est pas pour rien que tous les coureurs professionnels qui roulent en disque on fait ce choix…

Et si je devais vous donner mon commentaire en off mais totalement assumé, il y a bien longtemps qu’une machine ne m’avait autant plu, tellement les vélos actuels modernes se ressemblent.

Absolument parfait

Trouver un défaut à ce vélo ? Sincèrement je n’en vois pas. Tant en étudiant sa fiche technique que sur la route le GTR nous convainc. Allez, on vous l’accorde pour les férus d’aéro, l’intégration totale des gaines et du serrage de tige de selle pourraient être un plus, mais pour celui qui entretien son vélo cela ajoute moult complications. Non vraiment, l’Axxome GTR est l’une des rares machines qui nous laisse complètement pantois. Parfait en toute circonstance, c’est le vélo du pur pratiquant, conçu et développé en tant que tel.

Origine Axxome II GTR

%

Plat

%

Montagne

%

Descente

%

Rigidité

%

Nervosité

%

Rendement

  • Plat 85% 85%
  • Montagne 85% 85%
  • Descente 90% 90%
  • Rigidité 80% 80%
  • Nervosité 90% 90%
  • Rendement 85% 85%

Fiche technique

Cadre Axxome II Textreme
Fourche Axxome II Disc Textreme
Groupe Shimano Ultegra Disc
Roues Mavic Cosmic Pro Carbon UST Disc
Pneus Mavic Yksion Pro Tubeless 28 mm
Cintre Ritchey Road Curve WCS
Potence Ritchey WCS C-220
Tige de selle et selle Ritchey WCS 27,2 mm, Selle Italia SLR Lite Titane

Combinaison Campagnolo
Chaussures Specialized S-Works
Casque Kask Valegro
Lunettes Ekoi

Tarif et poids

4029 € – 7,4 kg

Informations : www.origine-cycle.com

Share This