Nouveau Specialized Diverge

par | Mai 7, 2020 | Actualité

Le précédent Diverge associait haute performance et poids plume tout en offrant un confort et une filtration de premier ordre grâce au système Future Shock. Pour ce nouveau cru, la marque de Morgan Hill a encore amélioré son modèle phare Gravel en le dotant de la nouvelle cartouche Future Shock 2.0 et d’une inédite géométrie destinée à rendre le pilotage encore plus facile.

L’évasion ultime par Specialized

Lors de son essai aux États-Unis en 2017, le précédent Diverge avait démontré ses exceptionnelles capacités. Et près de trois années après on peut le dire, il n’a pas pris une ride.
Ce qui n’empêche pas Specialized de nous proposer une toute nouvelle version de son top Gravel, remaniée, améliorée vers plus de facilité, plus de contrôle, moins de poids et plus de performance. Donc plus de plaisir !

Nouvelle géométrie. Confort = performance !

Tout en se basant sur son étude Body Geometry, Specialized a complètement réétudié la géométrie de son Diverge vers plus de « progressivité ».
Cela passe principalement par une douille de direction légèrement plus haute avec un angle de chasse plus ouvert, ce qui entraîne un tube supérieur plus long et des potences plus courtes. Au bénéfice de la stabilité dans les mauvais chemins et les conditions difficiles.

Ensuite, afin de garantir une meilleure précision de pilotage, la fourche bénéficie d’un offset augmenté et le boîtier de pédalier est rehaussé de 6 mm, ce qui donnera une meilleure agilité à la machine.
Specialized annonce que le nouveau Diverge reste avec ses 80 mm de drop parmi les Gravels au centre de gravité les plus bas du marché. Aucun problème pour monter des roues de 650B, le Diverge accepte les deux formats 700 et 650B.
Notez que la géométrie est conçue pour convenir aussi bien aux hommes qu’aux femmes et que la selle Power qui équipe les Diverge est mixte.
À propos des pneumatiques, outre le fait de pouvoir accueillir les deux types de diamètres de roues, Specialized a augmenté l’espace pour le dégagement des pneumatiques (avec des nouvelles bases inédites).
En roues de 700, on pourra monter des pneus de 47 mm et jusqu’à 53 mm avec des roues de 650B.
Ce sont des largeurs de VTT, ce qui laisse imaginer les possibilités d’évolution du Diverge…

Future Shock 2.0

Le Diverge accueille l’évolution baptisée 2.0 de la Future Shock (à partir du Diverge Comp Carbon). Le système est identique au nouveau Roubaix et se veut hydraulique alors que la première Future Shock était mécanique. Le débattement de 20 mm suspend le cycliste et non pas le vélo. Ainsi Specialized préserve la performance, les sensations et l’efficacité sans alourdir inutilement le vélo. Concernant l’entretien, Specialized a tout prévu, la cartouche s’échange simplement et coutera aux alentours de 70 euros.

Coté pratique

Doté d’une multitude de fixations pour porte-bagages et garde-boues, le Diverge est aussi doté de multiples fixations de bidons ! On ajoute à cela le super rangement SWAT qui équipe déjà le Streetjumper.
Situé dans le tube transversal, ce rangement permet d’emporter des outils, un kit anti-crevaison ou de la nourriture. Specialized propose même une veste SWAT spécialement prévue pour cet espace de rangement.
Une grille est située en bas du tube transversal pour retenir les éléments et éviter qu’ils n’entrent en contact avec l’axe du pédalier.
Deux sacs de rangements SWAT POD (petit ou grand) sont disponibles suivant ce que vous avez à emporter. Ils sont vendus 29 euros.
De quoi sortir rouler les poches vides tout en abaissant le centre de gravité du vélo.

Poids plume

Avec moins de 1 000 grammes dans sa version S-Works (taille 56), le Diverge fait partie des vélos Gravel les plus légers du marché. Sans rogner sur la sécurité, évidemment.
Specialized utilise toujours de la fibre Fact 11r, ce qui garantit au Diverge S-Works un haut niveau de rendement. Grimper un col ne lui posera aucun problème, tout comme évoluer dans les plus mauvais chemins. C’est d’ailleurs cette capacité à se jouer des terrains, à s’adapter au parcours et au cycliste qui fait du Diverge l’un des meilleurs vélos Gravel du marché.

Une gamme fournie

Comme d’habitude, Specialized annonce une gamme très fournie pour son Gravel.
Le Diverge S-Works trône au sommet de cette gamme. Il dispose évidemment de toutes les technologies citées ci-dessus et s’affiche au tarif de 9 990 euros. Le kit cadre est lui à 3 999 euros. Des tarifs très élitistes qui sont toutefois largement en rapport avec les technologies utilisées. La fin justifie les moyens et les vélos S-Works de Specialized sont à ce titre exceptionnels.

Vous retrouverez ensuite le Diverge Pro, le Diverge Expert et le Diverge Comp. Le cadre carbone 9r est identique entre ces versions, seul l’équipement évolue. Ils bénéficient tous de la Future Shock 2.0 et du rangement SWAT.
Le Diverge Sport et le Diverse « base » sont en carbone 8r et ne bénéficient pas du rangement SWAT et leur suspension Future Shock est une version 1,5 mécanique.
Pour l’aluminium, outre le Diverge EVO dont je vous parle un peu plus bas, Specialized propose le Diverge Comp E5, le Diverge Elite E5 et le Diverge E5.
Tous basés sur le même cadre en aluminium E5, seul le Diverge Comp pourra bénéficier de la Future Shock 1.5.

Diverge EVO

Quelle gueule ! Uniquement disponible avec un cintre plat, le Diverge EVO s’annonce comme la version la plus fun du Diverge.
Basé sur le cadre aluminium Diverge E5, il bénéficie de la Super Shock 1.5 et de larges pneus qui lui permettront un pilotage sûr et amusant. Et côté look, Specialized frappe très fort !
Un vélo qu’on imagine très bien comme compagnon quotidien ou comme vélotaf.

De nouveaux accessoires

Pour accompagner ses nouvelles machines Gravel Specialized a développé de nouveaux composants : roues, chaussures et pneus.

Roval Terra CLX et CLX EVO

Les nouvelles Roval Terra CLX et Terra CLX EVO sont assez exceptionnelles.
Avec une masse de 1 296 grammes pour les CLX et 1 357 grammes pour les EVO, elles s’offrent même le luxe d’être plus légères que la majorité des roues de routes.
Roval a conçu ces roues expressément pour la pratique Gravel, ce qui implique une solidité à toute épreuve. La différence entre ces deux paires de roues se situe dans la largeur de leur jante et la capacité de largeur de pneumatique. Jusqu’à 47 mm pour la Terra CLX et 53 mm pour les Terra CLX EVO qui sont disponibles en 650B et 700.

Les Terra CLX ont une hauteur de jante de 32 mm et une largeur interne de 25 mm tandis que les Terra CLX EVO ont un profil de 25,3 mm de haut pour une largeur de 30 mm.

Les moyeux adoptent les derniers systèmes DT Swiss EXP qui augmentent la longévité des roulements autour du corps de cassette.
Des roues évidemment compatibles Tubeless.

Tarifs :
Terra CLX : 2 399 euros la paire
Terra CLX EVO : 2 399 euros la paire

Les chaussures Recon
Si la S-Works 7 XC Mountain est au sommet de la gamme chaussure et comblera les plus sportifs qui s’accommoderont d’un chaussant très sportif et d’une semelle ultrarigide, Specialized a développé de nouvelles chaussures plus « douces ».

Les Recon 3.0 et Recon 2.0, bénéficient de serrages BOA (2 et 1). La Recon 1.0 a recours à un serrage classique par Velcro. Sa semelle est étudiée pour la marche et est prévue pour pouvoir se déformer facilement en suivant le mouvement du pied.

Tarifs :
S-Works 7 MTB : 379 euros
Recon 3.0 : 219 euros
Recon 2.0 : 149 euros
Recon 1.0 : 99 euros

Les pneus
La gamme Gravel est très large et permettra à chacun de trouver la gomme idéale à son vélo et son usage, qu’il s’agisse de compétition ou de vélotaf.

Share This