Colnago V3RS

Freins Ciamillo Lekki8

par | Oct 30, 2019 | Les essais, Matériel

Vous vous rappelez des étriers Zero Gravity ? Il y a un peu plus de 10 ans, ils étaient considérés comme la référence absolue des freins ultralégers. Conçus dans le garage d’un Italo-américain qu’il avait peu après transformé en usine, c’est un peu dépassé par leur succès et par l’arrivée de concurrents et récemment du freinage disque que nous avions perdu de vue ces fantastiques étriers. Ils sont pourtant de retour dans une ultime version mêlant titane, aluminium usiné et carbone !

Plumes version 2.0

Ayant toujours eu une connotation exotique, la marque Ciamillo et ses freins Zero Gravity et Negativ ont bien souvent été catalogués et rangés au rang de pièces trop légères et trop fragiles pour être utilisées tous les jours. Pourtant l’auteur de ces lignes a couru plusieurs saisons avec une paire de Zero Gravity première version sans jamais avoir le moindre problème. Il est vrai, après des réglages et un entretien fin. Ces étriers sont d’ailleurs toujours montés sur l’un de mes vélos…

Des matériaux ultimes

Titane, aluminium et carbone. Des matériaux de rêve qu’on retrouve sur les étriers Lekki8. Le titane pour la visserie, l’aluminium pour les surfaces de contact, les leviers et le carbone pour les bras. Ciamillo annonce 135 grammes pour la paire d’étriers sans patins et nous avons mesuré 153 grammes avec patins. Le poids annoncé est donc parfaitement réel.

Des étriers adaptés aux contraintes modernes

Il est terminé le temps des étroits boyaux de 19 mm ! De même les jantes affichent désormais couramment une largeur au-delà des 25 mm, ce qui pose problème avec des étriers anciens qui ne sont naturellement pas conçus pour fonctionner ainsi « écartés ». Les Lekki8 sont compatibles avec des jantes jusqu’à 28 mm et laissent suffisamment de dégagement pour des pneus jusqu’à 32 mm. Même si on peut se poser la question de l’intérêt de monter des freins ultralégers et de lester son vélo avec des gommes si larges… Mais c’est possible !

Un freinage très efficace

Sur mon Bianchi Specialissima qui me sert de base d’essai, les étriers Ciamillo Lekki8 ont fière allure. Comme à l’époque les Zéro Gravity sur mon FG Lite… Instant nostalgique ! Les roues utilisées pour cet essai sont des Bora 35 et les patins des Campagnolo rouges conçus pour ces roues. Le montage des patins Campagnolo s’effectue sans difficulté, les porte-patins sont pourtant au standard Shimano. À titre informatif, les patins montés sont déjà rodés et sont très finement réglés pour obtenir le meilleur freinage possible. Dès les premiers mètres, je retrouve le mordant caractéristique des patins Campa. La sensation à la poignée n’a rien à voir avec les Zéro Gravity. C’est rigide et ça se sent. Moins toutefois que des étriers Super Record, il faut bien l’avouer. Mais, chose surprenante, le freinage est parfaitement à la hauteur. À basse vitesse, je ne ressens pas moins de puissance. S’arrêter à un stop ou un feu est un jeu d’enfant. Je bloque la roue arrière aussi facilement que d’habitude. À haute vitesse, le temps de réaction est inexistant. Un ralentissement immédiat qui m’a permis de descendre le Ventoux efficacement sans me faire peur. Évidemment les plus lourds (au-dessus de 70 kg) ressentiront une baisse notable de performance mais pour mes 58 kilos, je n’ai absolument pas à me plaindre. Je peux même rajouter que le freinage, se montrant légèrement moins brutal, permet de doser encore plus finement et ainsi d’optimiser encore un peu les trajectoires. Je suis emballé !

Les Zero Gravity première version. Dix ans après, le poids est toujours aussi bas, le carbone est arrivé et l’efficacité des Lekki8 leur est bien supérieure !

Un tarif qui n’a rien d’excessif

À la lecture de la fiche technique de ces étriers, on s’attend à ce que leur tarif soit à 4 chiffres. Il n’en est rien et avec 585 euros, ils ne sont guère plus onéreux que les étriers des grands constructeurs. Évidemment pour les plus lourds, le freinage ne sera pas aussi efficace mais notez qu’ils sont deux fois plus légers que les étriers desdits grands constructeurs. Et à ce niveau, chaque gramme gagné n’a pas de prix…

Vous recherchez le gramme de trop ?

Difficile de ne pas vous conseiller les Ciamillo Lekki8. Un excellent produit qu’il faudra néanmoins prendre le temps de bien régler afin de l’ajuster parfaitement. Des étriers sûrs qui font leur travail et ne sont pas de simples ralentisseurs, compatibles avec les roues et les pneumatiques modernes et bénéficiant d’une ligne superbe. Le carbone ça fait toujours son effet !

Poids : 153 grammes avec patins et porte-patins
Tarif : 585 euros
Renseignements : Dulight

Colnago V3RS
Share This