Enve SES 3.4 Disc

par | Mai 3, 2019 | Les essais, Top Wheel

La marque Enve entend bien révolutionner la roue, surtout depuis l’arrivée du freinage à disque sur nos machines. Très aérodynamiques, légères et résistantes, les SES 3.4 bénéficient d’un profil de jante mixte de 38 et 42 mm, de plusieurs choix de moyeux, d’une compatibilité Tubeless et d’une capacité à évoluer tant en montagne que sur les pavés. C’est ce que nous avons souhaité savoir…

Smart wheels

Smart Enve System, qu’est-ce que c’est ?

Les constructeurs aiment donner des noms particuliers à leurs technologies. Pas souvent compréhensible, il faut bien le dire. Le Smart Enve System (Smart pour le nom de l’ingénieur) consiste en des jantes à hauteur et largeur différenciée entre l’avant et l’arrière. Respectivement 38 mm pour la jante avant et 42 mm pour la jante arrière.
Une hauteur de jante différenciée qui permet une meilleure pénétration dans l’air des deux roues (et du vélo par conséquent). Le fonctionnement est simple. La roue avant assez large et plus basse crée une turbulence qui fait passer le vélo et la roue arrière plus haute permet de réguler le flux d’air qui « glisse » sur la jante. Une paire de roue pensée en tant qu’un ensemble et non pas roue par roue.

Un double profil de jante, mais pas que

Oui car Enve a d’autres tours dans son sac, et pas des moindres. Ainsi les trous des rayons ne sont pas percés comme bien souvent, mais directement moulés. Pas de fibre coupée et une meilleure résistance ainsi qu’une meilleure rigidité. Aucun risque que la jante ne se fissure à cause d’un rayon trop tendu et aussi la possibilité de tensions de rayons très élevées. À notre connaissance Enve est un des seuls constructeurs de jantes avec Campagnolo qui moule les trous des rayons. Évidemment le coût de fabrication est bien plus élevé d’autant plus que ces jantes sont fabriquées aux États-Unis, mais est-il normal de retrouver chez certains concurrents des roues dites « haut de gamme » dont la technologie de fabrication est basique et la provenance de la jante douteuse ? Dernier point, la garantie est fixée à 5 ans, certains ne peuvent en dire autant…

Un superbe montage

Le montage de ces roues a été réalisé par le distributeur pour la France de Enve, Mohawks.
Les moyeux sont des Chris King R45 CL et les rayons des Sapim CX Ray. L’association de ces deux marques dont la réputation n’est plus à faire couplée au montage très soigné devrait assurer une fiabilité à toute épreuve. D’autant plus que l’arrivée du freinage disque apportant de nouvelles contraintes, il est primordial que le montage soit parfaitement réalisé. Et à ce niveau il est toujours rageant de constater que nombres de roues de grande série sont toujours mal équilibrées…

Sur la route

Nous avons équipé les SES 3.4 Disc des derniers pneus Tubeless Hutchinson Fusion 5 en 25mm. Des pneus très légers de 240 grammes qui permettent d’exploiter tout le potentiel des roues compatibles Tubeless. On sait aujourd’hui que ce type de pneumatique permet un net gain en résistance au roulement par rapport au pneu classique ou au boyau. Gain mesuré en laboratoire, mais difficile à juger sur la route. Néanmoins les sensations au roulage sont excellentes.
Surtout, dès les premiers mètres le confort est bien supérieur à des pneus classiques. Cela s’explique par la pression plus basse en Tubeless, la plus grande souplesse du pneumatique (pas de chambre à air) et la largeur conséquente de la jante.
Montées sur un Canyon Aeroad, la différence par rapport aux roues de première monte est flagrante. La sensation de légèreté, surtout en côte se fait indéniablement sentir. Relances ultra faciles avec toujours en toile de fond l’envie d’accélérer l’allure.
Ces roues donnent la possibilité d’augmenter sérieusement la cadence, c’est un fait. Même un cycliste peu entrainé le sentira.
Sur le plat leur profil moyen n’en fait pas des dévoreuses d’asphalte à la recherche du meilleur chrono, cependant il y a largement de quoi se faire plaisir. On peut compter sur la grosse rigidité de l’ensemble même en cas de sévère attaque. Nous avons eu l’occasion de les tester en cas de fort vent latéral et leur aérodynamique très travaillé rend les SES 3.4 très faciles à piloter dans de telles conditions.
Dans les descentes rien à redire, précision de pilotage et toucher de route sont au rendez-vous. Couplé au freinage disque c’est une association qui fait des merveilles. Et si vous habitez dans un endroit où les routes sont mauvaises et humides vous apprécierez à la fois le confort apporté par le Tubeless et la sécurité offerte par le freinage disque. Dernier point sur la précision de conduite. Les craintes que la jante avant très large gomme un peu les sensations sont effacées. Son inertie relativement faible permet de ressentir chaque grain d’asphalte et de placer la roue au millimètre.

À la hauteur de l’idée qu’on se fait de Enve

Parfaitement. Car les SES 3.4 cumulent les points positifs.
Réelle facilité à évoluer en terrain montagneux, bonne performance sur terrain plat malgré leur profil « moyen », confort d’excellent niveau, parfaite qualité de construction et de montage. On peut rajouter une possible personnalisation des moyeux (choix des couleurs) et surtout affirmer que le freinage disque et la jante large ne pénalise absolument pas le comportement de ces roues Enve.
Des valeurs sûres qui agrémenteront les plus belles machines !

Poids : 1434 grammes
Hauteur Jante : 38 mm à l’avant et 42 mm à l’arrière
Largeur jante : Interne 21 mm, externe 27,5 (arrière) et 28 mm (avant)
Moyeux : Chris King R45 CL
Rayons : 24 à l’avant et 24 à l’arrière, croisés par deux
Tarif : 3299 euros la paire

Share This