La Base janvier 2018

Les 4 bénéfices de l'électrostimulation pour le cycliste !

Thémacycle : Electrostimulation

Rédigé par :

Publié le , Mis à jour le

L’usage de l’électrostimulation permet au cycliste de tirer des bénéfices sur différents plans : Récupération, tonicité musculaire, énergie, … mais il ne faut en aucun cas imaginer qu’il suffit de "coller les électrodes" et laisser se dérouler la séance !

Image du dossier Les 4 bénéfices de l'électrostimulation pour le cycliste !

L'électrostimulation passée désormais inaperçue ?

Sur le plan technologique et avec l’arrivée du capteur de puissance qui est un des meilleurs outils pour le cycliste souhaitant progresser, l’électrostimulation est bien moins « à la mode » ces derniers temps dans le milieu de l’entrainement à vélo.

Bien évidemment la destination n’est absolument pas la même, en revanche l'utilité pour le cycliste reste intéressante pour les phases de progression/récupération.

1. L’électrostimulation aide au gainage !

Notre sport cycliste est particulier dans le fait qu’il sollicite très peu la partie haute du corps. Comme tout bon sportif vous avez sans doute que le gainage est la base de n’importe quel sport, voir même de n’importe quelle posture au quotidien.

La ceinture abdominale manque ainsi de sollicitations lorsque vous faites du vélo. De surcroit, si vous êtes mono sport, difficile de pouvoir éveiller ou entretenir d’autres muscles que ceux du vélo.

Dossier : La musculation pour le vélo

Les programmes de musculation présents sur les appareils d’électrostimulation vont donc aider au gainage. Bien sur l’idéal est ici un entrainement sur de la préparation physique générale en complément. Voir même l’inverse. Mais c’est toujours mieux que de ne rien faire !

A lire : L'apport de la préparation physique générale en cyclisme

Avoir un gainage optimal offre des avantages certains pour le cycliste. En effet cela :

  • optimise la force d’appui sur les pédales en position assise,
  • favorise une meilleure respiration avec le ventre (meilleure gestion)
  • permet une posture plus tenue lors des relances en danseuse.

On obtient ainsi plus d’efficacité dans le geste sans déperdition.

2. L’électrostimulation favorise la récupération

La pratique du vélo de route sollicite le corps et le soumet à de rudes épreuves. Il est alors important de travailler à favoriser la récupération. L’électrostimulation va apporter une solution pour soulager les muscles après l’effort.

De fait cela favorise le retour veineux, élimine les déchets liés à la contraction musculaire, tout en procurant une sensation de bien-être quelques minutes après avoir pratiqué.

Sachant que notre sport cycliste est tout de même chronophage, il est important qu’un outil de récupération puise apporter de véritables gains en un laps de temps court. C’est bel et bien le cas des séances d’électrostimulation car leur durée ne dépasse pas les 30 minutes.

Elles sont peu contraignantes car elles peuvent être réalisées le soir dans le canapé devant un bon livre ou votre film préféré ! Notez toutefois qu’elles doivent être réalisées le plus tôt possible après la sortie.

Les séances d’électrostimulation en mode "récupération" sont particulièrement mises en avant par les utilisateurs, preuve irréfutable de leur satisfaction. C’est en effet, le mode le plus simple d’utilisation et une des fonctions de base sur n’importe quel modèle !

A lire : Eviter les contre-performances a vélo !

3. L’électrostimulation aide à la tonicité musculaire/prévention des blessures

Des programmes « de massages » sont présents sur les appareils. Ces fonctions permettent de drainer les toxines générées par les muscles, de réduire les tensions musculaires, mais également d’améliorer la tonicité musculaire.

L'électrostimulation permet également de parer aux différentes douleurs liées à la pratique du vélo :

  • Les douleurs de la région lombaire (lombalgie) sont les plus fréquentes des douleurs d’origine vertébrale
  • Les cervicalgies ou douleurs de la nuque.
  • Les affections tendineuses du tendon d’Achille

En effet, en plaçant les électrodes aux bons endroits avec le bon programme, cela permet de travailler à soulager ces différentes parties du corps, diminuant ainsi le risque de blessures.

4. De meilleures sensations, donc une meilleure motivation

Clé de voûte dans le cyclisme, la résistance à l’effort peut être considérablement améliorée grâce à l’utilisation de l’électrostimulation. En effet, les séances de renforcement quadriceps engendrent un travail spécifique sur les fibres musculaires en les soumettant à des charges de travail très élevées. (Répétition et intensités des stimulations)

Pour le cycliste, ce travail de préparation musculaire favorise les aptitudes dans les ascensions :

  • Plus d’appuis en montée
  • Moins de sensations de saturation lactique
  • Cadence de pédalage accrue

Il en découlera également une élévation de la résistance à l’effort en repoussant les seuils de fatigue musculaire. Il en découle donc une certaine aisance jouant sur la forme physique. Et lorsque le cycliste se sent mieux, la motivation reste intacte tout au long de la saison !

L'usage de l’électrostimulation permet d’obtenir de nombreux bénéfices, mais il ne faut en aucun cas imaginer qu’il suffit de "coller les électrodes" et laisser se dérouler la séance ! En récupération, les séances sont facilement réalisables ! En revanche les programmes de renforcement sont de réelles séances de travail, les courbatures du sur-lendemain vous le rappelleront !

Lire notre dossier : Tout savoir sur l'électrostimulation
A consulter : Comment choisir son électrostimulateur ?

Electrostimulation : Où acheter ?

>> Vous pouvez commander votre matériel ou équipement chez notre partenaire

S'entraîner quand on manque de temps

S'entraîner quand on manque de temps

Vous êtes nombreux à penser que pour progresser, vous devez accumuler les kilomètres. Mais comment s'entrainer lorsque l'on manque de temps ?

Avec un entraînement rigoureusement programmé et planifié, nous pensons qu'il est tout à fait possible de compenser le manque de temps.

Planifier sa saison de vélo

planifier votre prochaine saison de cyclisme

Avez-vous déja pensez à planifier et préparer votre prochaine saison de cyclisme.

Dans cet article, nous allons voir comment appréhender la future saison de vélo en la planifiant correctement.

S'entrainer pour progresser !

S'entrainer pour progresser !

Quel entrainement suivre pour progresser en vélo afin d'obtenir de meilleurs résultats sur les épreuves cyclosportives.

Un travail à vélo sur trois plans : production maximale d'énergie, puissance maximale aérobie, capacité maximale de travail.