Cube Litening C :68 X

par | Juil 3, 2019 | Les essais

Le constructeur allemand Cube est connu pour équiper le Team Wanty-Gobert avec son modèle phare Litening. Et le C :68 SL qui tire son nom de la composition de sa fibre de carbone avec 68% de carbone pour 32% de résine était un pur vélo de montagne.
Mais c’était avant car Cube vient de présenter sa nouvelle version « X », très aérodynamique et qui adopte un freinage à disque. Nous avons pu en prendre les commandes en Savoie.

Le Litening passe à l’aéro

Côté ligne c’est difficile de se tromper car le nouveau Litening C :68 X ne ressemble absolument pas à son prédécesseur. D’une ligne fine et fluette on passe à des traits épais et des tubes larges. La géométrie évolue et devient plus compacte, plus racée. Les douilles de direction sont basses et Cube ne s’en cache pas, le nouveau Litening est un vélo conçu exclusivement pour les coureurs et les compétiteurs.
Il est vrai que même s’il était doté d’un excellent comportement, l’ancien Litening C : 68 SL péchait par des formes qui commençaient à dater et un aérodynamisme inexistant.
Et avec 100h passées en soufflerie et 1000h (!) de simulation 3D, le nouveau modèle est annoncé comme 30 watts plus rapide à 45 km/h !
Des données dont il nous est évidemment difficile de vérifier l’exactitude, mais qui sont très prometteuses. On peut ajouter à cela plusieurs dizaines de prototypes à impression 3D pour le nouveau poste de pilotage et des formes de tubes qui déclinent directement de l’Aerium, le vélo de contre-la-montre de Cube.
Le nouveau C :68 X est étudié pour être performant quel que soit le sens du vent (il serait même légèrement plus performant avec un léger vent de côté) et n’ayez crainte, le confort a été étudié avec une tige de selle au lay-up spécifique couplée à une fixation qui autorise une légère déformation et aussi à la capacité d’utiliser des pneumatiques jusqu’à 28mm.
Si vous appréciez le design de ce nouveau cadre sachez qu’il a été conçu de manière à être le plus aérodynamique possible tout étant à la limite du règlement UCI au niveau du diamètre des tubes.

Une nouvelle forme qui cache une nouvelle méthode de construction

Il ne faut pas s’arrêter uniquement à la forme du cadre qui visuellement saute aux yeux. Car à l’intérieur si le Litening utilise toujours 68% de fibre de carbone et pèse 980 grammes, il utilise un tout nouveau procédé de drapage du carbone.
L’emploi d’un matériau secret (un gel certainement) sur la surface interne du moule permet de mieux répartir la pression à l’intérieur de celui-ci et d’optimiser les épaisseurs de carbone en réduisant celles-ci aux endroits nécessaires et compliqués d’accès comme les coins au niveau des raccords de tubes. Quelques grammes de grappillés et surtout un comportement encore mieux maitrisé.

Intégration complète des câbles

C’est désormais un passage obligé pour tout vélo aérodynamique : l’intégration des câbles de changements de vitesse et des gaines de freinage.
Pour ce faire, Cube a développé un tout nouveau poste de pilotage en carbone monobloc. Baptisé simplement Aéro Cockpit, il est creux et permet de faire passer tous les câbles. Le cheminement suit ensuite à travers l’arrière de la douille de direction pour cheminer dans le cadre grâce à des spacers spécifiques fabriqués par Acros.
Le cheminement à l’arrière de la douille permet d’affiner la surface frontale de celle-ci et ainsi diminuer sa résistance face à l’air. La douille en forme de sablier accueille des roulements classiques de 1 pouce 1/8 en haut et 1 pouce 1/2 en bas.
Autre spécificité du Litening X, les 3 vis de fixation du porte bidon avant qui permettent de régler sa position finement. Les ingénieurs de la marque se sont rendu compte que plus il était placé bas, moins cela avait d’incidence aérodynamique. Mais l’utilisation d’un deuxième porte-bidon empêche de fixer le premier en bas, il fallait dès lors une troisième vis offrant deux positions.

Groupes électroniques et freinage à disque uniquement

Bien qu’annoncé comme compatible avec les groupes mécaniques, le C :68 sera uniquement disponible à la vente en groupe électrique et en version tout monté. Pas de kit-cadre donc et si vous affectionnez les groupes mécaniques il vous faudra acquérir une version avec groupe électrique, puis faire démonter le groupe pour monter un groupe mécanique.
Évidemment avec l’usage d’un freinage à disque, l’emploi d’un groupe électrique va de soi. C’est aussi le signe que cette technologie est en passe d’être adoptée pas tous les constructeurs…
Particularité concernant le positionnement de la batterie des groupes Di2, qui se retrouve juste au-dessus du boitier de pédalier. La tige de selle étant très étroite, la batterie ne rentrait pas à cet endroit. Cela a aussi l’avantage de réduire le centre de gravité de la machine et d’empêcher la batterie de tomber à cause des vibrations de la chaussée.

Sur la route

La marque qui nous a convié en Savoie pour la présentation à la presse du nouveau Litening avait préparé un parcours apte à mettre à l’épreuve n’importe quelle machine. Avec l’ascension du Col de Joux Plane (et sa descente) plus de longs kilomètres en plaine il y avait de quoi juger parfaitement du comportement de ce Cube.
Premièrement la nouvelle géométrie est indéniablement plus sportive qu’auparavant. Les douilles sont plus basses et cela se ressent instantanément. Sur mon modèle d’essai en taille 52 elle est de 120mm, soit une valeur désormais basse. Les coureurs (ou ex) comme moi apprécient, les cyclosportifs useront des spacers qui s’intègrent bien à la ligne du vélo.
Essayé dans sa version la plus haut de gamme avec le groupe Sram Red AXS, notre vélo était équipé du train roulant Newmen Advanced SL R38 en carbone pour cause de non disponibilité des roues DT Swiss au moment de la présentation. Il faut dire qu’avec un profil de 38 mm ces roues allemandes semblent plus adaptées au profil montagneux de notre parcours que les DT Swiss de 62 mm qui équipent en temps normal notre vélo !
Avec une masse d’environ 7,4 kg le Litening n’est pas un poids plume lorsqu’on le prend en main. Pourtant une fois en selle on l’oublie tout de suite car le vélo est très réactif et semble peser 500 grammes de moins !
C’est ce que j’ai ressenti durant toute la montée du Col de Joux Plane. Évidemment passé 7-8% la masse se refait sentir, comme l’inertie du vélo, mais pour un cycliste entrainé ça n’est pas gênant. De quoi largement se faire plaisir et je suis persuadé que les coursiers apprécieront le surplus de rigidité par rapport à l’ancien modèle.
Sur le plat le Litening part comme une balle et en descente la nouvelle géométrie permet au Cube de se jouer des virages.
Côté confort c’est pas mal, mais je trouve l’avant assez dur. La rigidité est très présente à cet endroit et le poste de pilotage n’y est pas étranger.

Rapide et doté de belles qualités lorsque la route s’élève

Difficile de trouver un défaut à ce nouveau Litening C :68 X. Très performant il se révèle être une arme de guerre pour quiconque aura les jambes pour l’emmener et ce, quel que soit le terrain. Les autres pourront s’amuser avec, mais attention à ne pas se bruler les ailes en montagne, il reste un vélo de course qui devient exigeant lorsque la route s’élève.

Quelques mots sur le Sram eTap AXS

On commence à bien le connaître et passé la découverte initiale de cette nouvelle transmission (et la joie qui va avec), le soufflé retombe serais-je tenté d’écrire. Je trouve que le AXS ne corrige pas les défauts du premier eTap à savoir un fonctionnement plutôt lent en usage « course » à cause d’un temps de réaction trop important (et cela malgré les nombreuses mises à jour). Côté bruit ça ne s’arrange pas, le passage d’un pignon à l’autre est toujours bruyant, de quoi plaindre chaque dent de la cassette… Préférez lui le groupe Dura-Ace Di2, véritable valeur sûre, vous ne serez pas déçu. Et si votre côté techno prend le dessus, vous serez prévenu, mais on reste réaliste : le Sram n’a pas que des défauts, loin de là !

Cube Litening C :68 X

%

Plat

%

Montagne

%

Descente

%

Rigidité

%

Nervosité

%

Rendement

  • Plat 90% 90%
  • Montagne 70% 70%
  • Descente 85% 85%
  • Rigidité 85% 85%
  • Nervosité 70% 70%
  • Rendement 85% 85%

Fiche technique

Litening C : 68 X PRO :
Shimano Ultegra Di2, roues Newmen Evolution 32 mm alu
Litening C: 68 X Race :
Sram Force AXS, roues Newmen Advanced SL R38 carbone
Litening C:68 X SL :
Shimano Dura-Ace Di2, roues DT Swiss ARC 1400 Dicut 62 mm
Litening C: 68 X SLT :
Sram Red eTap AXS, roues DT Swiss ARC 110 Dicut 62 mm

Seuls les équipements changent, tous les vélos bénéficient du même cadre, fourche, poste de pilotage et tige de selle.

Tenue Top Vélo
Chaussures Specialized S-Works Exos
Casque Kask Protone

Tarifs

Les différents modèles entre 3999 et 7999 €
(tarifs non définitifs) – Vélo disponible à partir d’Octobre 2019 – Informations : www.cube.eu/litening

Share This