Campagnolo Ekar AD

Le Gravel version cousu main

Lorsque la marque Italienne Cipollini s’attaque au marché du Gravel elle ne le fait pas à moitié avec un cadre fabriqué en Italie, une finition exceptionnelle et un comportement qui promet d’être décoiffant. On fait le tour du MCM All Road !

Le voilà ! C’était bien le vélo qui manquait à la gamme Cipollini. Après le « matcho » RB1K The ONE, le frêle RB0.8K (RB 800), le sur-mesure MCM, le tout en rondeur Bond, voilà le tant attendu MCM All Road. Ce Gravel destiné à arpenter les routes et chemins promet une efficacité inédite dans le segment, targuant le fait d’être fabriqué en Italie selon les mêmes méthodes que ses frères.

Un cadre construit de manière artisanale

Cipollini s’est fait une spécialité de la fabrication de cadres carbone made in italy. L’usine de fabrication de la marque est située en Toscane et de ce lieu naissent parmi les plus beaux cadres au monde. Si le RB1K ou le RB0.8K sont de purs monocoques, le MCM est stratifié. C’est à dire que les tubes sont placés sur un marbre et des bandelettes de carbone viennent « encercler », comme un bandage. Le tout est enduit de résine, puis passé au four. Cette technique est bien plus souple que le monocoque et permet de réaliser des cadres sur-mesure. C’est le cas sur le MCM route, mais pas encore le cas sur la version Gravel qui bénéficie tout de même de cinq tailles. Un choix largement suffisant pour une pratique détendue mais non dénudée de sportivité, comme le suggèrent les lignes de ce MCM All Road.

Côté carbone, Cipollini a choisi du T1000, parmi le plus rigide et léger qui soit. Pour la fourche il est associé au Kevlar afin d’optimiser l’élimination des vibrations et chocs. Le boitier de pédalier est au standard Press-Fit et le jeu de direction à double diamètre de 1 pouce 1/8 en haut et 1 pouce ¼ en bas, comme sur les autres modèles de la marque.

En fait, c’est là le point fort de ce MCM All Road, il conserve toutes les caractéristiques qui font la force des vélos Cipollini : haute qualité de construction, matériaux de haut niveau et vision novatrice du vélo en tant qu’objet qui doit autant beau que performant.

Un équipement parfaitement adapté

Le Gravel est une pratique dure, poussiéreuse qui n’est pas tendre avec le vélo et son équipement. S’il est nécessaire qu’il soit à la hauteur, Cipollini ne s’est pas trompé en équipant le MCM All Road du groupe Sram Force 1x. Un groupe qui est notamment utilisé en Cyclocross à haut niveau et qui ne craint ni les chocs, ni la boue, ni la poussière. Le choix du mono-plateau se justifie ici pleinement sur une machine Gravel à vocation « plaisir ». Et la cassette 11-42 couplée au plateau de 42 dents permettra de passer partout.

Encore du sérieux sur le reste des composants avec des périphériques Deda Zero 100, une Selle Italia Novus (très confortable à défaut d’être belle) et un train roulant complet Vittoria. Des roues à disques aluminium Elusion de 28 mm caractérisées par le profil semi-aérodynamique de leur jante et équipées d’excellents pneumatiques Vittoria Terreno Mix de 40mm.

Sur la route et dans les chemins

Des chemins à la route il n’y a qu’une marche que le MCM All Road s’empresse de franchir. Tout d’abord le vélo est relativement léger. Ensuite il se montre assez réactif, malgré les larges pneumatiques Vittoria 40 mm plus adaptés aux chemins qu’à l’asphalte bien lisse. Pourtant, une fois ma vitesse de croisière atteinte je n’ai aucun mal à maintenir une allure d’environ 25-30 km/h sur terrain plat. De quoi rejoindre allègrement et facilement les chemins environnants…

Et une fois dans les chemins c’est l’éclate. Premièrement le Cipo encaisse tous les coups sans broncher. Deuxièmement sa grosse rigidité permet de relancer efficacement, de quoi se tirer de toutes les ornières. Bien sûr physiquement il faut assumer, mais l’éfficacité est bien là. J’imagine même monter une paire de roue en carbone pour gagner quelques grammes.

Un rendement de feu sans faire l’impasse sur le confort qui est tout à fait acceptable. Confort qu’on pourrait encore améliorer en montant des roues Tubeless, ce qui permettrai de descendre en pression. La géométrie est très aisée d’accès, d’ailleurs la marque la qualifie « endurance ». Le tube supérieur assez court permet une bonne prise en main de la machine.

Un vrai Cipo

Un Gravel doté d’un comportement de feu ? C’est ce que propose Cipollini. Et devinez quoi, nous ne sommes même pas étonnés tant les productions de la marque italienne sont singulières. Très attachant, beau, bien fabriqué, confortable et doté d’un super rendement, ce Cipo est bien plus qu’une belle machine. Une manière de concevoir le monde Gravel avec goût et classe sans renoncer à l’efficacité.

Cadre Carbone T1000, stratifié et fabriqué en Italie (garanti 10 ans) – Fourche Carbone avec inserts en Kevlar, fabriquée en Italie – Groupe Sram Force 1x – Roues Vittoria Elusion Disc – Pneus Vittoria Terreno Mix 40mm – Cintre Deda Zero 100 – Potence Deda Zero 100 – Selle Selle Italia Novus – Poids  8,2kg – Tarif cadre 4000 euros 

Share This