Conçu il y a quelques années pour compléter le catalogue allemand, la gamme Endurace est dédié aux cyclosportifs en quête de perf sans perdre en confort. On le distingue de l’Aeroad qui a une géométrie race-aéro et de l’Ultimate qui est une pure bête de course dédiée aux grimpeurs. L’Endurace CF SLX WMN, est un diamant poli pour les cyclosportives ! Visuellement, le cadre semble similaire à celui de l’Ultimate, mais il suffit d’attarder son regard sur cette belle monture pour se rendre compte que la géométrie du cadre est différemment travaillée. Si vous le souhaitez le cadre existe dans la même géométrie en version aluminium.

L’art de la conception

Comme la plupart des vélos d’endurance, le poste de pilotage est ici rehaussé. En comparaison avec le cadre de l’Ultimate en taille S, la douille de direction est 10mm plus haute, ce qui induit un Stack logiquement 10mm supérieur chez l’Endurace. Le Reach lui est 9mm inferieur chez l’Endurace ce qui permet une position plus assise. La longueur du tube de selle a été diminué de 4mm chez l’Endurace ce qui permet une meilleure flexion de la tige de selle, ce qui est logique, et apportera un gain de confort sur l’assise de la cycliste. La différence de poids est de 600g en faveur de l’Ultimate WMN CF Disc. La spécificité WMN n’est plus à présenter, la géométrie est totalement différente des cadres masculins/unisexe et la section des tubes est inférieures pour nous car nous sommes en général plus légères et on y gagne en aérodynamisme. C’est bon d’être une femme si on roule sur un Canyon !

Un montage fiable et efficace

Le groupe complet en Shimano Ultegra mécanique comprenant les freins à disques hydrauliques offre un changement de vitesse léger et fiable. Monté avec un plateau en 50/34 couplé à une cassette en 11-32 vous avez un panel de rapports suffisant pour passer tout type de route. Le train de roulement DT Swiss ER 1600 Spline est fiable, léger et tubeless ready ! Les roues sont fixées grâce à des axes traversants, qui induisent un centrage parfait et une facilité de montage rapide ! Petite astuce, revissez l’axe traversant sur le cadre lorsque vous transportez votre vélo démonté, ça solidifie la fourche, et en plus votre axe ne se baladera pas dans votre coffre.

Des technologies en faveur des sensations de la cycliste

La tige de selle S15 VCLS 2.0 CF est maintenant connue et reconnue pour son confort, les deux lames de carbone parallèles qui la compose augmentent l’absorption des chocs et vibrations, et en plus on gagne un peu de poids ! Efficacité testée et approuvée, on ressent toujours les vibrations de la route mais sur un bitume accidenté je peux vous assurer que c’est vraiment un plus ! Nombre d’utilisatrices de vélos d’autres marques ont adopté cette tige de selle. C’est dire…

L’Ergocockpit, lui aussi désormais bien connu chez Canyon, est un guidon avec potence intégrée répondant aux règles de la biodynamique. Il donne un style agressif et complète les propriétés aéro à notre cadre. Je regrette seulement qu’on ne puisse pas en choisir la largeur à la commande. Par rapport à ma taille, mon vélo est livré avec un guidon large de 40mm sachant que j’utilise des guidons de 36mm sur piste, et 38mm sur route sur mes vélos de course ! Par contre esthétiquement parfaite à mon sens, l’intégration potence/guidon, ne permet pas de réglages comme c’est souvent le cas sur ce type d’ensemble cintre-potence monobloc.

La selle Fi’zik Luce, est ma selle de course actuelle, c’est la dernière selle route développé par Fi’zik pour les femmes, avec une largeur suffisante pour accueillir les ischions féminins, une longueur et un évidement qui permettent de faire du bec de selle. L’assise reste propre à chacune, mais je n’ai eu aucun retour négatif sur cette selle !

Une question de sensation

L’Endurace est typiquement un vélo qui se veut rassurant dans les virages ; la conduite est stable et sécurisante, et les freins à disques permettent de retarder le freinage de façon conséquente. Je me suis sentie comme dans un fauteuil pour manger des kilomètres si tel est votre souhait, grâce au confort prodigué par les technologies et composants du vélo, je reviens plus fraîche de mes entraînements. L’empattement n’a pas été touché et je garde une sensation de vivacité comparable à l’Ultimate, ce qui m’a presque fait oublier que j’étais sur un vélo typé endurance lorsque je me mettais en danseuse. En plus des sensations son esthétique est particulièrement réussie, la robe violette portée par le cadre en carbone prend des reflets magnifiques lorsque vous mettez le vélo en mouvement. C’est à mon sens actuellement la plus belle couleur de vélo sur le marché. Sobre et élégant. Evidemment, il existe en autre coloris, mais le Carbon Purple est juste magique !

L’Endurace WMN CF SL Disc 8.0 dans son ensemble est un excellent investissement grâce à son rapport qualité-prix, parfait pour performer sur les compétitions de longue distance.  Les plus petites et les plus grandes d’entre vous seront sûres de pouvoir se l’offrir car il existe du 2XS au 2XL, les petites tailles seront équipées de roues en 650 qui vous permettront d’abaisser votre point de gravité et de mieux manier votre vélo en descente. C’est un vélo polyvalent avec une pointe de confort en plus, classe et maniable, il fait parti du gratin des vélo d’endurance féminin ! Vous pourrez trouver votre bonheur dans la gamme Endurace, tant elle est étendue, c’est sûr !